108 - Par les forêts et les rivières.

Posté par le 24 mai 2013 dans Ailleurs | 16 Réactions

Par les forêts et les rivières.

Aujourd’hui, reparcourant distraitement les sublimes bêtises de James Fenimore Cooper dont je me régalais enfant, je me sens un peu comme le fameux dernier des Mohicans : forcément en voie d’extinction. Et ce n’est pas la maladie, la douleur qui m’éteindront, ce n’est pas la conscience d’être sur le fil ou le soupçon que les choses basculeront peut-être demain. Qu’elles basculent ou non ne m’émeut guère. Ce qui m’agite et me hante est bien au-delà. Cela se loge dans le regret, le souvenir. L’enthousiasme ou la rancœur des équipées périmées. Et je...

Lire la suite →