107 - La cinquième vie de la tarentule.

Posté par le 6 mai 2013 dans Paris | 32 Réactions

La cinquième vie de la tarentule.

Et puis, entre ciment et marbre, songe et lucidité, j’ai toujours, au bout des pattes, cette impatience de toi. Cet appétit d’éprouver tout ce que tu éprouves. Tout ce que tu fais, ce que tu dis, ce que tu penses. Et le goût de ton corps que je chaparde. Et le sel de ton corps qui me ronge la langue. Et le regret de ton corps qui se fait pédipalpe et mâchoires. Toi ! Crois-moi loin, crois-moi lâche et insensible et mauvais. Ne sache jamais que je te guette encore. Que je t’épie sans cesse, tapi dans mon trou de bave. Que je te piste – qui évolues diaphane et avide...

Lire la suite →

106 - On ne cesse jamais d’aimer

Posté par le 17 avril 2013 dans Paris | 60 Réactions

On ne cesse jamais d’aimer

Un jour, tu es cet homme qui prend un café et regarde distraitement le mouvement des passants à la devanture d’un bar, rue de Rivoli. Tu n’attends rien de particulier, ni personne, ce jour-là. Tu as le temps. Tu essaies de faire le bilan. Tu te dis : On ne cesse jamais d’aimer. Il n’y a pas de raison pour que tu t’arrêtes précisément à cette idée-là, mais tu t’y arrêtes quand même. On ne cesse jamais d’aimer, évalues-tu. Quelqu’un t’a répondu un jour : « Non, on aime autrement ». Bon. Même si tu confesses avoir repris ça-et-là cette allégation à ton...

Lire la suite →

105 - QUITTER PARIS.

Posté par le 1 avril 2013 dans Paris | 35 Réactions

QUITTER PARIS.

Quitter Paris. Négliger l’inaccompli, l’illusoire, le mesquin. Revenir à l’essentiel. Quitter sans rancœurs, ni remords. Quitter sans m’attarder à la colère, sans monnayer du temps, de l’énergie, au futile. Et mon seul, mon grand amour magnifique de vieil adolescent me rejoindra peut-être à l’autre bout du rail. Un hommage essentiel pour conclure. Ce blog, tu l’ignorais et t’en fichais peut-être, était à deux doigts de mettre la clé sous le paillasson. S’il a désormais un avenir, c’est grâce à mes deux frères, Lorenzo et Paolo, qui...

Lire la suite →

104 - Hey, Mr Rain ! [Version 2]

Posté par le 7 mars 2013 dans Paris | 28 Réactions

Hey, Mr Rain ! [Version 2]

En parler ? Pourquoi faire ? Ici, tout se vend. Tout se joue sans cesse et se bricole et se marchande sur un coup de dé. Mais il y a dans la mémoire des envies, des élans qui ne se négocient pas. Il y a des certitudes qui sont comme un précipice où tu trembles et où tu rêves pourtant de te jeter. En parler quand même ? À quoi bon ? Cela ne console pas de confier, ne compense jamais rien de dire. Et tu l’as encaissé depuis longtemps : il n’y a pas pire solitude que la solitude à deux. Hey, Mr Rain [version 2] : à écouter ici. Hey, Mr Rain [version 1] : C’était...

Lire la suite →

103 - Hey, Mr Rain ! [Version 1]

Posté par le 26 février 2013 dans Paris | 42 Réactions

Hey, Mr Rain ! [Version 1]

Elle a vieilli ma dame aux lèvres de satin. J’ai vu flotter comme un soupir, s’évanouir comme un rictus. Je ne me retourne pas. Mais j’ai senti, du cuir fané de ses cuissardes, s’élancer du souvenir, du regret, comme de grands gestes inutiles. En parler ? Pourquoi faire ? Je ne me retournerai plus, te dis-je. Elle a vieilli ma vie, ma dame aux lèvres de satin. Et lorsqu’elle se sent seule, puis lorsque tout est moche, elle se confie à l’immonde nuage de lait qui pollue son café. Hey, Mr Rain [version 1] : à écouter ici. Hey, Mr Rain [version 2] : Minute ! C’est la...

Lire la suite →