129 - La vie est belle.

Posté par le 26 octobre 2015 dans Bruxelles | 16 Réactions

La vie est belle.

En Italie, un arrêt de la cour de cassation daté de 2012 (n. 3721/2012.) interdit la publication d’images de « mendiants et personnes défavorisées » et entend poursuivre tout contrevenant en diffamation. Selon cet arrêt, la personne ainsi photographiée se sentirait gravement lésée dans son « honorabilité ». Il demeure par contre tout à fait légal et nullement préjudiciable pour l’honorabilité desdites personnes de les laisser crever dans la rue. Ma position sur la question ? Mais je te l’ai déjà chantée sur tous les tempos. Un article ancien pour refaire le point :...

Lire la suite →

123 - Never doubt never ask never moan.

Posté par le 3 novembre 2014 dans Paris | 20 Réactions

Never doubt never ask never moan.

There is no shame to show misery. What is shameful is to conceal it. Il n’y a pas de honte à montrer la misère. Ce qui est honteux, c’est de la dissimuler.

Lire la suite →

97 - Et attendre l’orage sur des perrons.

Posté par le 28 mai 2012 dans Piombino e dintorni | 40 Réactions

Et attendre l’orage sur des perrons.

J’ai pris cette image à Marciana Marittima durant l’été de 1987. Elle nous ramène en Toscane : c’est que je suis en train d’achever le chapitre XI des Ceneri del padre. Un tas de bonnes et de mauvaises raisons m’ont éloigné de l’écriture ces dernières semaines. Je ne sais si l’un ou l’autre de mes visiteurs espérait encore un chapitre XI. Mais là, promis, juré : si quelqu’un s’en soucie, je poste la suite avant l’été.

Lire la suite →

86 - Gianni dans le métro.

Posté par le 8 décembre 2011 dans Métros et gares, Paris | 15 Réactions

Gianni dans le métro.

Gianni dans le métro. Et Gianni loin, loin pourtant, dans des itinéraires et des dimensions qui n’appartiennent qu’à l’enfance.  

Lire la suite →

85 - Blitzkrieg Bop ou Joey Ramone sauve le groupe.

Posté par le 1 décembre 2011 dans Bruxelles | 26 Réactions

Blitzkrieg Bop ou Joey Ramone sauve le groupe.

  ( Où le soussigné, équipé d’un compact et d’un lecteur mp3, dérive en demi-teintes sur une chanson des Ramones. ) Il y a – je suppose – un âge où il est bon et juste de s’asseoir à regarder défiler la vie. Avant ça, non : c’est au pas de course ou à plat ventre. Avant ça, tu traques la prime de fin d’année, le salon Ikea, les week-ends en famille, les belles soirées d’amitié sur Facebook, et puis les horaires de métro, la quatre portes, la cinq places, la six cylindres, la série 7, et puis le taux de lipides, l’indice de glucose, les patchs de...

Lire la suite →