34 - Faites l’amour !

Posté par le 1 avril 2011 dans Bruxelles | 5 Réactions

Faites l’amour !

Je ne connais pas cette brave dame et ne me permets en rien de préjuger de son sentiment à l’égard d’une inscription qu’elle ne fait d’ailleurs pas mine de noter. J’avais repéré ladite inscription et m’étais posé en embuscade, comptant déclencher au passage du premier quidam qui se donnerait la peine de se laisser encadrer. J’ai dû déclencher vingt fois : aucun des personnages encadrés ne me semblait « porter » la scène comme je me l’étais figurée. Je tenais aussi à ce que mon personnage se présente très exactement sous l’inscription et pas un...

Lire la suite →

33 - Ho visto anche degli zingari felici…

Posté par le 1 avril 2011 dans Bruxelles | 2 Réactions

Ho visto anche degli zingari felici…

Tu me croiras ou non : j’avais noté les façades décrépies, les pavés, cherchais le moyen d’en tirer quelque chose, mais je n’avais pas repéré la môme. C’est elle qui m’a repéré : c’est en cherchant un cadrage au hasard que j’ai relevé son regard. Déclenchement spontané. L’intitulé de cette scène m’est venu illico en Italien. Il s’agit du titre d’une chanson de Claudio Lolli qui fait elle-même référence à un film des années ’70. On peut le traduire en français par « J’ai vu aussi des tziganes heureux. » J’ai beaucoup écouté cette...

Lire la suite →

30 - Bulles de vie.

Posté par le 31 mars 2011 dans Métros et gares, Paris | 4 Réactions

Bulles de vie.

Ce qui me motive absolument à chercher la scène de vie dans le métro, c’est le mélange des genres. On se touche, on se bouscule, on se respire l’haleine. Et cependant, on fait toujours mine de ne pas être du même monde. Elle est au centre de l’image, au centre de l’attention, tripotant son i-pod, comme il se doit bien sûr, créant sa petite bulle de « je n’y suis pour personne ». En périphérie de l’image, deux autres ont l’air de vouloir sortir du cadre. Ils ont chacun leur histoire : pas question de mélanger. Et il faut être employé à la Ratp ou photographe...

Lire la suite →

29 - Telle que je me vois ou le rêve de la chevelure.

Posté par le 30 mars 2011 dans Paris | Commenter

Telle que je me vois ou le rêve de la chevelure.

Une variation sur le thème de cette image. Je suis retourné – sans préméditation du reste – au même endroit quelques jours plus tard, ai retrouvé le même peintre disposé bien malgré lui à jouer son rôle dans une autre situation cocasse. Il est bien évident que la publication de cette image ne représente en aucun cas la quote-part du soussigné au sein du débat inepte qui agite ces jours-ci la citadelle Europe à l’égard du port du voile. Tu auras assurément ton point de vue sur la question. Il sera peut-être tout aussi tranché ou nuancé ou hypocrite que le...

Lire la suite →

28 - La consolation.

Posté par le 26 février 2011 dans Ailleurs | 5 Réactions

La consolation.

Tôt le matin, en septembre, quelques couples de retraités traînent encore sur les plages de la Mer du Nord. Les touristes ont remisé leurs bikinis, leurs bermudas, leurs chaises longues et sont retournés s’entasser dans des gares, des files d’autoroute. J’erre un peu, tout seul sous l’estacade, le moral en descente : un sale jour de ce mois de septembre où j’ai l’impression de tout perdre et de basculer. Je ne sais ce que je suis venu foutre sur cette plage : j’avais des raisons alors de me barricader chez moi et de me cacher sous une table. J’avais ce chagrin immense...

Lire la suite →