80 - Quand la pluie…

Posté par le 25 octobre 2011 dans Bruxelles | 41 Réactions

Quand la pluie…

L’image présentée ici a été réalisée avec un compact. S’il y a une chose que je me refuse à faire absolument en abordant les sans-abris c’est de chercher la mise en scène et plus généralement la performance technique. Je ne cherche pas non plus le regard. Dans nos sociétés, il n’existe pas de dialogue avec les sans-abris. Je n’en inventerai donc pas. Je ne veux montrer que ce que l’on peut éventuellement se permettre d’échanger de part et d’autre : la gêne ou l’indifférence.

Lire la suite →

39 - En passant.

Posté par le 2 avril 2011 dans Bruxelles | 2 Réactions

En passant.

Bon. Ce modèle féminin ne doit évidemment rien au soussigné. Plus modestement, mon modèle à moi, c’est le monsieur, fort concentré sur lui-même, qui déambule en contre-bas avec son cigare. Et mon thème ? La dimension vaguement cocasse de cette rencontre improbable.

Lire la suite →

38 - La mort est la vraie vie des étoiles.

Posté par le 2 avril 2011 dans Bruxelles | 4 Réactions

La mort est la vraie vie des étoiles.

  Auparavant, je les avais repérés déjà : ils descendaient leur Jupiler à l’aise dans je ne sais plus quel troquet de la rue Blaes. C’était tôt dans la matinée. Un jour aussi venteux et morne que toute une vie de blatte. Il avait déjà l’oeil vitreux. Elle émettait des petits chuintements avec la bouche en lapant sa blonde. J’avais bien songé à leur voler le portrait, mais manquais de recul sur ce trottoir encombré. Là, je me trouve un peu plus haut dans les Marolles, lorsque je les vois se radiner dans mes épaules. Le temps de dégainer,...

Lire la suite →

37 - Telle que tu me vois.

Posté par le 2 avril 2011 dans Paris | 2 Réactions

Telle que tu me vois.

J’avais localisé ce sourire large, ce soupçon de béatitude, et cherchais le moyen de l’encadrer. Puis, j’ai pensé la jouer cocasse. Qu’en dis-tu ? Chercher, identifier la situation cocasse est assurément une des préoccupations essentielles du photographe de rue. Je crois qu’il ne faut pas bouder son plaisir quand la situation se présente. Mais je crois également qu’il faut dépasser le lieu commun. Le réel n’a pas à être forcément cocasse. L’est-il en vérité ? C’est tant mieux s’il s’en donne la peine. Mais tu conviendras peut-être avec moi qu’il ne...

Lire la suite →

35 - L’addition.

Posté par le 1 avril 2011 dans Bruxelles | 10 Réactions

L’addition.

Deux potes allongeant la mitraille sur la terrasse de ce café branché du boulevard Anspach. Sur la table : les verres vides, un cendrier, le papier et le tabac à rouler. Il me semble qu’il n’y a rien de plus banal que cette scène-là. Moi-même, je l’ai vécue mille fois. C’est aussi ton cas, non ? Nous étions précisément dans ce même café ou alors à Paris, à Rome, à Montréal, mais c’était toujours le même décor et le même rituel. C’était comme un signe de reconnaissance. C’était – c’est encore – le signe d’une époque. Et ces choses-là se perdront...

Lire la suite →