112 - Retour aux Marolles.

Posté par le 24 octobre 2013 dans Bruxelles | 33 Réactions

Retour aux Marolles.

Enfant, je m’entendais répéter tout le temps de ne pas traîner dans le quartier des Marolles. Je m’entendais répéter tout le temps : « Ce sont de drôles de gens dans les Marolles : des soûlots, des demi-romanos, des quarts de putains, puis tous ces vieux Bruxellois et ces vieilles Bruxelloises vulgaires et racistes ». J’évitais donc consciencieusement de traîner dans les Marolles. Et c’est dommage : un de mes meilleurs amis et une de mes ex-femmes y grandissaient et c’était du délire et ils s’éclataient vraiment dans les Marolles, tandis que je me morfondais en...

Lire la suite →

106 - On ne cesse jamais d’aimer

Posté par le 17 avril 2013 dans Paris | 60 Réactions

On ne cesse jamais d’aimer

Un jour, tu es cet homme qui prend un café et regarde distraitement le mouvement des passants à la devanture d’un bar, rue de Rivoli. Tu n’attends rien de particulier, ni personne, ce jour-là. Tu as le temps. Tu essaies de faire le bilan. Tu te dis : On ne cesse jamais d’aimer. Il n’y a pas de raison pour que tu t’arrêtes précisément à cette idée-là, mais tu t’y arrêtes quand même. On ne cesse jamais d’aimer, évalues-tu. Quelqu’un t’a répondu un jour : « Non, on aime autrement ». Bon. Même si tu confesses avoir repris ça-et-là cette allégation à ton...

Lire la suite →

104 - Hey, Mr Rain ! [Version 2]

Posté par le 7 mars 2013 dans Paris | 28 Réactions

Hey, Mr Rain ! [Version 2]

En parler ? Pourquoi faire ? Ici, tout se vend. Tout se joue sans cesse et se bricole et se marchande sur un coup de dé. Mais il y a dans la mémoire des envies, des élans qui ne se négocient pas. Il y a des certitudes qui sont comme un précipice où tu trembles et où tu rêves pourtant de te jeter. En parler quand même ? À quoi bon ? Cela ne console pas de confier, ne compense jamais rien de dire. Et tu l’as encaissé depuis longtemps : il n’y a pas pire solitude que la solitude à deux. Hey, Mr Rain [version 2] : à écouter ici. Hey, Mr Rain [version 1] : C’était...

Lire la suite →

103 - Hey, Mr Rain ! [Version 1]

Posté par le 26 février 2013 dans Paris | 42 Réactions

Hey, Mr Rain ! [Version 1]

Elle a vieilli ma dame aux lèvres de satin. J’ai vu flotter comme un soupir, s’évanouir comme un rictus. Je ne me retourne pas. Mais j’ai senti, du cuir fané de ses cuissardes, s’élancer du souvenir, du regret, comme de grands gestes inutiles. En parler ? Pourquoi faire ? Je ne me retournerai plus, te dis-je. Elle a vieilli ma vie, ma dame aux lèvres de satin. Et lorsqu’elle se sent seule, puis lorsque tout est moche, elle se confie à l’immonde nuage de lait qui pollue son café. Hey, Mr Rain [version 1] : à écouter ici. Hey, Mr Rain [version 2] : Minute ! C’est la...

Lire la suite →

60 - « E poi ci troveremo come le star a bere del whisky al Roxy Bar… »

Posté par le 2 mai 2011 dans Paris | 36 Réactions

« E poi ci troveremo come le star a bere del whisky al Roxy Bar… »

Aujourd’hui, fameuse nouvelle : le monde « libre » danse sur le cadavre de Ben Laden. Parfait ! Mais peut-être conviendras-tu avec moi qu’il y a de l’indécence et de la barbarie à se réjouir de la mort d’un homme. Ou non ? Je m’interroge encore : difficile de ne pas admettre que le monde se porte mieux sans ce Ben Laden, sans un Hitler, un Ceausescu, un Saddam Hussein, sans tout un tas de ces crevards impénitents qui nous pourrissent le plan-retraite juste pour le plaisir de combiner dans leur clan leur obscène et névrotique vision de l’humanité. Je ne sais pas....

Lire la suite →