77 - L’intermède publicitaire.

Posté par le 21 septembre 2011 dans Ailleurs | 13 Réactions

L’intermède publicitaire.

Gros souci domestique. Je récupère, je me remets au travail… et j’envoie la pub pour faire patienter. Modèle : Dimitri/Voix off : « L’homme moderne se fringue chez Jimmy Rotten et se peigne avec les dents, mais il cultive son esprit grâce à l’excellent roman de… » (Là, je suis au maximum, rayon promo...

Lire la suite →

69 - Retrouver son chemin.

Posté par le 7 juillet 2011 dans Ailleurs | 45 Réactions

Retrouver son chemin.

Tu rencontres toutes sortes de gens dans la vie. Tu en rencontres qui se donnent des airs de propriétaires et traversent toute l’existence comme s’ils avaient toujours quelque chose à te vendre. Tu en rencontres qui suivent des thérapies de groupes, des cours de recyclage, des programmes de réinsertion. D’autres qui paraissent constamment à deux doigts de perdre les pédales ou de se faire opérer d’une tumeur, mais ça baigne pour eux : si tu creuses un peu, tu t’aperçois qu’ils ont signé pour le plein emploi et la vie de famille, qu’ils ont fait leur trou...

Lire la suite →

42 - Septembre à Montréal.

Posté par le 3 avril 2011 dans Ailleurs | 11 Réactions

Septembre à Montréal.

Récemment, on me demandait jusqu’à quel point j’avais pensé la composition de cette image. Ai-je patienté jusqu’à ce que les aiguilles de l’horloge marquent la symétrie avec les flèches du panneau indicateur ? Et puis ? Ai-je attendu encore que les deux mômes esquissent un mouvement similaire ? Moi, embêté : tu veux que je sois franc ? ai-je répondu. C’était un jour un peu maussade sur Montréal. J’achevais un long séjour américain que j’avais quasi entièrement consacré à essayer de comprendre sur le terrain la culture des...

Lire la suite →

32 - Ambiorix à l’assaut du gothique.

Posté par le 31 mars 2011 dans Ailleurs | 2 Réactions

Ambiorix à l’assaut du gothique.

J’ai repéré cet Eburon – tu ne vois que lui lorsque tu déboules sur la grand place de ce patelin – et me suis dit que ça valait peut-être la peine de mettre vaguement en scène ce bel exemplaire de prestance virile. Est-ce encore de la scène de vie ? Je te laisse juger. Moi, je me dis que ce beau gosse a certainement dû continuer d’effaroucher l’une ou l’autre mémère locale depuis que le sculpteur Jules Bertin lui a taillé ce beau costard en...

Lire la suite →

31 - In questo mondo di ladri.

Posté par le 31 mars 2011 dans Ailleurs, Piombino e dintorni | 4 Réactions

In questo mondo di ladri.

Il y a quelquefois des images qui n’ont réellement de sens ou d’intérêt que pour leur auteur. Si c’est le cas de celle-ci, je m’en excuse… et m’en explique. Les hommes de mon bled en Toscane se rassemblent depuis toujours pour causer politique tout le long du Corso Italia, le grand boulevard qui mène de l’entrée du bourg au littoral. J’étais tout môme encore et je me souviens avoir passé de longues heures ennuyeuses en compagnie de mon père ou de l’un de mes oncles : passer par le Corso Italia signifiait forcément y achever la journée en palabre. Puis vinrent...

Lire la suite →

28 - La consolation.

Posté par le 26 février 2011 dans Ailleurs | 5 Réactions

La consolation.

Tôt le matin, en septembre, quelques couples de retraités traînent encore sur les plages de la Mer du Nord. Les touristes ont remisé leurs bikinis, leurs bermudas, leurs chaises longues et sont retournés s’entasser dans des gares, des files d’autoroute. J’erre un peu, tout seul sous l’estacade, le moral en descente : un sale jour de ce mois de septembre où j’ai l’impression de tout perdre et de basculer. Je ne sais ce que je suis venu foutre sur cette plage : j’avais des raisons alors de me barricader chez moi et de me cacher sous une table. J’avais ce chagrin immense...

Lire la suite →