108 - Par les forêts et les rivières.

Posté par le 24 mai 2013 dans Ailleurs | 16 Réactions

Par les forêts et les rivières.

Aujourd’hui, reparcourant distraitement les sublimes bêtises de James Fenimore Cooper dont je me régalais enfant, je me sens un peu comme le fameux dernier des Mohicans : forcément en voie d’extinction. Et ce n’est pas la maladie, la douleur qui m’éteindront, ce n’est pas la conscience d’être sur le fil ou le soupçon que les choses basculeront peut-être demain. Qu’elles basculent ou non ne m’émeut guère. Ce qui m’agite et me hante est bien au-delà. Cela se loge dans le regret, le souvenir. L’enthousiasme ou la rancœur des équipées périmées. Et je...

Lire la suite →

102 - A l’est d’Aataentsic.

Posté par le 30 janvier 2013 dans Ailleurs | 32 Réactions

A l’est d’Aataentsic.

Un jour, traçant sur la piste amérindienne à Weymontachie, j’ai rencontré un ours. J’étais en compagnie d’une jeune autochtone de la nation attikamekw, nommée Marie. Marie n’avait pas vingt ans et me menait par la main comme on mène un enfant, un petit vieillard. Elle me disait : regarde ici, regarde là. C’était agréable d’apprendre et de se laisser guider. Alors, l’ours a surgi devant nous et j’ai commencé à comptabiliser mes morts. Qu’est-on supposé faire lorsque l’on tombe nez à nez avec un ours ? Il était là, à dix, quinze petits pas à peine. Je...

Lire la suite →

95 - House credibility.

Posté par le 9 avril 2012 dans Ailleurs | 61 Réactions

House credibility.

Je repense parfois à ces après-midis longs comme un dimanche que je passais à m’ennuyer à la fenêtre. Mes frères, ma sœur, emplissaient l’appartement de leurs cris d’apache. Du haut de mes dix ans, je m’estimais trop grand, trop vieux, pour me mêler à leurs jeux. J’étais ailleurs, le front et les dix doigts collés à la fenêtre. Il n’y avait pas beaucoup de passage dans la rue. Rien à épier, sinon d’autres fenêtres. Mais je redoutais terriblement ce moment fatal où quelqu’un dirait : « Et si tu sortais un peu pour profiter du soleil ? » Je n’en avais...

Lire la suite →

92 - Nous voulons tout/Nous prenons tout.

Posté par le 2 mars 2012 dans Ailleurs | 42 Réactions

Nous voulons tout/Nous prenons tout.

Nous voulons tout/Nous prenons tout – We want everything/We take everything – Vogliamo tutto/Prendiamo tutto. Régis Matthey me proposait un entretien sur les pages de son blog cette semaine. D’abord, je l’avoue, je tergiverse un brin dans ma bande : l’univers photo de Régis, c’est du haut-de-gamme, du lauréat de concours, me dis-je. Puis ça affiche du 25 ou 30 ans de moyenne et je vais encore passer pour le dinosaure du cirque, m’affolé-je, le vieux crouton moisi dans la vieille soupe punk. Le temps que je rumine mes états d’âmes, Régis m’a cependant déjà...

Lire la suite →

87 - Cecemel chaud.

Posté par le 15 décembre 2011 dans Ailleurs | 63 Réactions

Cecemel chaud.

Je me suis laissé entraîner à un Marché de Noël cette année. Tu me croiras ou non : c’était la première fois. Les préparatifs de Noël, ce n’est pas ma tasse de gnôle. Il y a décidément dans l’air de ce rituel quelque chose qui ne m’appartient pas. Tu penseras peut-être que je n’ai pas l’esprit festif. Question ouverte ! Bref ! J’avais embarqué mon réflex à tout hasard. J’ai repéré ces deux dames dans leur petit enclos de lumière et de fumée. Il ne se présentait personne à leur baraque, mais ça n’avait pas l’air de les troubler. Je ne crois pas...

Lire la suite →

82 - La lune est menteuse.

Posté par le 14 novembre 2011 dans Ailleurs | 26 Réactions

La lune est menteuse.

Je m’ennuyais sec à Trois-Rivières. J’avais le sentiment de ne plus m’appartenir. Pierre, mon pote, avait disparu depuis trois jours. Il m’avait laissé un mot : « on se reverra à Mtl ». Dans le coin, on écrit « Mtl » pour Montréal et, quand on le prononce, ça ressemble à ça aussi.

Lire la suite →