D’accord. Il y a sans conteste un brin d’indélicatesse à se poser en embuscade et à attendre que cette jeune fille atteigne enfin le haut des ces escaliers pour lui subtiliser le portrait. Certains jours, je me dis qu’il n’y a pas engeance plus mesquine et parasite que celle des photographes de rue. Note que la demoiselle demeure rayonnante et que la déontologie m’eût vraisemblablement interdit de te la présenter essoufflée et suant la misère. Enfin, faut voir.

  • Où : Paris, Rue André Antoine.
  • Quand : 24 mars 2011.
  • Appareil : Canon Eos 60D.

le 4 mai 2011 | rubrique Paris | 37 Réactions | Imprimer Imprimer ou Générer un PDF

Web PARTAGER: TwitterFacebookLinkedinViadeoTechnoratiDeliciousDiggRedditStumble UponGoogle BookmarksWikioEmail
Sujets :

Vous aimez le travail de Marco ? Ne ratez plus rien, abonnez-vous par Mail ou fluxFeed RSS.

37 Réactions

Photoblog Awards
  1. 18 réactions 5-4-2011

    Appunto, una star, senza segni di fatica, sorriso abituato al fotografo…
    Molto bello, lo trovo molto naturale.
    La spalla sinistra scoperta è un tocco di classe!

    Ciao Marco!

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Una parigina, in somma ! Grazie Fabrizio.

  2. 12 réactions 5-4-2011

    bien appétissante!!!

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Oui mais, ce regard loin et haut… je ne pense pas qu’elle s’arrêtera pour un pique-nique.

  3. 6 réactions 5-4-2011

    Ca c’est nous, on surmonte tout! Même quelques marches d’escalier en trop…on arrive toujours au bout…peu importe dans quel état…! Pimpante ou… on arrive toujours gagnante! Une force qui fait de nous…la femme un être extraordinaire! Ca m’inspire ca Marco, ca m’inspire du vécu!

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Tu as oublié la maternité ! Il n’y a probablement pas un homme au monde qui serait capable de supporter ça. J’aime assez ta lecture, Laurence. Bon, ça fait un peu « nous sommes formidables et vous pas », mais derrière l’ironie, je crois que tu as dépisté l’hommage et démonté le voyeurisme.

  4. 34 réactions 5-4-2011

    Joli shot ,je fais aussi de la photo de rue et je connais cette attente pour obtenir la photo que l on escompte toutefois le résultat n’est pas toujours à la hauteur de nos attentes
    En tout cas ton cliché est vivant et ton » modèle » est joli

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Merci Noel. Encore et toujours une prise sur le vif. Le but est bien sûr de saisir le vivant au détriment de la pose.

  5. 38 réactions 5-4-2011

    La patience de l’embuscade est récompensée par la fraîcheur de la jeunesse à peine essoufflée derrière l’anonymat starisé des « yeux de mouche » !
    Mais, à ta place (sens propre) j’aurais été, aussi, preneuse d’une Mamma à la taille plus épaisse, en tablier, et chargée de cabas …. essoufflée, cela va sans dire !

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Oh, je te rejoins sur ce point.Pas de souci donc : j’ai quelques Mamma en réserve pour les posts successifs.

  6. 35 réactions 5-5-2011

    C’est vrai que c’est une très belle photo. Malgré l’effort à monter ces escaliers d’un autre temps aux marches hautes, elle ignore totalement la rampe et sa seule main libre est destinée à relever légèrement sa robe. Elle monte, visage tendu en avant et son gilet complice glisse, dégageant son épaule. Tout en jeunesse et féminité.

    • 1238 réactions 5-5-2011

      J’aime particulièrement cette main soutenant la robe. Sinon, pour les « escaliers d’un autre temps », je te jure que si tu crèches à Montmartre, ils sont bien ancrés dans le présent, ces foutus escaliers.

  7. 17 réactions 5-5-2011

    Un sujet très bientôt d’actualité : la montée des marches « à cannes », pas mal du tout pour une entrée en matière sur le sujet,
    « l’anthropologie cherche […] à élaborer la science sociale de l’observé » (Lévi-strauss), La patience, maîtresse des vertus, au service de l’anthropologie de la jeune ménagère surbooké fin 20ème début 21ème siècle, c’est pour la bonne cause, alors no problèmo…et vives la photo de rue !

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Ah ! Très pertinente cette citation de Lévi-Strauss dans ce contexte. Je crois que je vais la ressortir quelquefois dans ma bande. Quant à la dimension proprement anthropologique de la photo de rue, il n’y a en effet pas photo… euh, si j’ose dire.

  8. 29 réactions 5-5-2011

    j’aime ta façon d’aborder le droit à l’image ! et ta photo aussi bien sûr !

    • 1238 réactions 5-5-2011

      J’ai bien peur qu’on ne finisse jamais de sonder le problème du droit à l’image. J’y mettrai un peu d’audace pour ma part, mais ça n’éludera jamais tous les questionnements, les scrupules. Ici, je crois sincèrement que l’image ne porte nullement atteinte au modèle. Mais allez savoir en somme ce qui convient aux uns ou aux autres.

  9. 23 réactions 5-5-2011

    video killed the radio star …

    … but Marco saved her

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Merci Hamingja. Sinon, le titre est bel et bien inspiré d’une chanson, mais pas celle des Buggles. Cherche pas : c’est un tube rital des années 80 et il n’y a que Fabrizio qui pourrait éventuellement l’identifier.

  10. 13 réactions 5-5-2011

    Joli cadrage ! Je te souhaite une agréable journée
    JP

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Merci Jp. Bonne journée à toi aussi.

  11. 9 réactions 5-5-2011

    Une hirondelle qui fait le printemps..! Ô temps, suspends ton vol..! 😉

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Très jolie cette métaphore de l’hirondelle. Merci Monik.

  12. 5 réactions 5-5-2011

    Une jeune femme d’aujourd’hui… elle a l’air pressée, qui ne l’est pas de nos jours ! Excellent N&B ! Je te souhaite une très agréable journée :)

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Merci d’être passée, Tamara. Heureux que ce N&B te plaise. Bonne soirée/nuit/journée à toi également.

  13. 32 réactions 5-5-2011

    Tout portrait en action est un envol et un vol. Vol par effraction de l’instemps. J’adore cette idée du temps immobile comme si l’être photographié n’avait vécu que pour cette immobilité volée/offerte par le regard la Méduse photographe

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Vol et fixation de l’instant. J’aime cette idée. L’être photographié n’a évidemment pas vécu pour cet instant, mais c’est l’instant lui-même qui n’existe peut-être que pour ce croisement du vivant et de l’objectif, la rencontre du quotidien et du regard pétrifiant de la Gorgone.

  14. 15 réactions 5-5-2011

    il se dedage une belle impression de pureté

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Merci rem_la. Je la voyais plutôt aérienne ou légère. Mais oui, la pureté aussi mérite d’être sondée.

  15. 1 réactions 5-5-2011

    J’aime beaucoup ce genre de photo, un peu volé, un peu donné…
    Très belle photo, comme d’habitude.
    Bonne journée,
    Antoine

    • 1238 réactions 5-5-2011

      « Un peu volé, un peu donné ». J’aime cette idée et sens que je vais la creuser un peu de mon côté. Bonne journée à toi aussi, Antoine.

  16. 12 réactions 5-5-2011

    Une main qui tient la robe et s’appuie sur la cuisse pour mieux gravir l’escalier…
    Une manche de gilet qui tombe langoureusement de l’épaule…
    Un joli minois…
    Tous les détails de cette photo me plaisent 😉

    • 1238 réactions 5-5-2011

      Et c’est cependant du 100 % naturel. Il y a parfois comme une certaine magie de l’instant, lorsque le photographe de rue et pickpocket de l’image, saisit une attitude que d’autres photographes, moins portés sur le spontané, mettront peut-être une heure à scénariser. Puis, c’est carrément injuste, non ?

  17. 50 réactions 5-6-2011

    What a fabulous monochrome! I love the effortless and happy feel of the image. Composition and b&w treatment are excellent too. Bravo!

    • 1238 réactions 5-6-2011

      Thank you Martina. I’m really happy that this image speaks to you.

  18. 30 réactions 5-6-2011

    I miss commenting this great street shot yesterday ! NOw, seeing the last image and looking at this I do not feel this power and message like in last picture. It is nice, it probbaly has some meaning to you , but for me – without reading your text, I am still wondering what is the message here … 😉

    • 1238 réactions 5-6-2011

      You’re absolutely right, Mariana. This image does not hold the comparison – towards the message – with others on this blog. I was however anxious to relieve a little the contents between two stronger contexts. Here, I content more modestly with illustrating the everyday life of my Parisian wanderings.

  19. 3 réactions 6-3-2011

    Ja, sennilega svo pad er

flux rss commentaires de ce billet

Laisse quelques mots - Say something - Scrivi

Notifiez-moi des commentaires à venir via email pour ce billet précis. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.