FParis,Ratp,Ligne04,Garedel'Est01

Mais capter son propre reflet dans la vitre du métro, c’est toujours se situer en terre inhospitalière. Ça te donne des airs désolés, des airs de « je ne suis pas vraiment là ! Merde ! Je ne veux pas y être ! », puis – avec un minimum de conscience de soi – des airs de « cet abruti a la même tronche d’abruti que tous les autres abrutis de la zone ». Dans le métro pourtant – tu sais bien – chacun est surtout miroir de l’autre. Ça ne rime à rien de refuser de t’identifier au grand rasta rieur ou à la geekette de strapontin en face de toi. Vous êtes forcément voués aux mêmes rails, tassés sous la même étiquète : café, douche et déo et vivent les joies rares et variées de la bétaillère. Ça te fait quoi de vous sentir à ce point interchangeables ?

Après, évidemment, quand finalement tu t’exites, tu as les envols que tu mérites.

  • Sauf si ta mère t’a pondu à l’orée de ce siècle ou du précédent, tu auras deviné pour l’accompagnement musical, non ? TÉLÉPHONE, Métro c’est trop. Je n’ai pas cru nécessaire de me fouler pour le titre : il y a déjà un « Métro, c’est trop » et un « Métro, c’est beaucoup trop » dans le portfolio « Métro » de ce site. La constance, ça finit toujours par payer.

 

  • Où : Paris, Métro ligne 4.
  • Quand : 26 mars 2013.
  • Appareil : Canon Eos 60d + 24mm 2.8.

le 28 novembre 2013 | rubrique Métros et gares, Paris | 39 Réactions | Imprimer Imprimer ou Générer un PDF

Web PARTAGER: TwitterFacebookLinkedinViadeoTechnoratiDeliciousDiggRedditStumble UponGoogle BookmarksWikioEmail
Sujets :

Vous aimez le travail de Marco ? Ne ratez plus rien, abonnez-vous par Mail ou fluxFeed RSS.

39 Réactions

Photoblog Awards
  1. 11 réactions 2-10-2014

    Bonjour Marco, excellent ce cliché et ce regard là!

  2. 2 réactions 2-11-2014

    I haven’t been to your site in quite some time, but I really like the changes.

    And as much as I hate transit, I must say … you really do see a lot of interesting people; people who I am sure have great stories to share. This photo really captures this man’s story, I think. I love the sharpness and detail in his face.

  3. 6 réactions 10-18-2015

    Bonjour. Comme vous êtes passé sur mon blog, j’ai évidemment la curiosité de visiter le vêtre, commencer tout du moins : il y a beaucoup à voir, et plus encore à lire, et c’est très très intéressant.
    D’abord parce que c’est bien écrit, et que ce n’est pas si souvent le cas – en tout cas sur ce que je tombe – que ça ne mérite d’être relevé, et apprécié : j’aime les mots, j’aime écrire. J’aime lire.
    Et puis, parce qu’en commençant par cette série métro, je m’y retrouve, j’aurais presque l’impression d’en avoir fait certaines, tellement ce type d’images habite mes deux blogs et mes innombrables archives.
    La photo de rue, et « donc » de métro, pour moi c’est ça, LA photographie, même si bien sûr j’en fais et aime d’autres, et même si j’ai pour autre dada, toujours dans le métro, un autre type de recherche, concernant les affiches.
    En tout cas, je prends du plaisir à jeter un oeil aujourd’hui, et visiter un peu plus longtemps après, votre blog, que d’ailleurs je m’en vais mettre sans tarder dans mes liens.
    Bon dimanche.
    Quant à l’autoportrait « involontaire », il me fait sursauter chaque fois que je découvre ma tronche, que j’avais « oubliée », en traitant les photos. On est tellement au milieu de tous qu’on oublie parfois notre existence propre, physique.
    Bon dimanche, disais-je.

flux rss commentaires de ce billet

Laisse quelques mots - Say something - Scrivi

Notifiez-moi des commentaires à venir via email pour ce billet précis. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.