F Paris, Rue Ordoner 01

L’autre jour – bon ! Il y a un moment, en vérité : si tu me connais un peu, tu sais que j’ai une conception du temps très éthérée – je déclarais franchement ma flemme de pondre du texte sur ma page Facebook et proposait à mes visiteurs de compenser en me fournissant le dialogue de cette image. On s’est mis illico à causer nuisettes et excès pondéraux… ce qui a vraisemblablement découragé les visiteurs masculins d’intervenir. Un exercice au féminin donc. Avec la participation de (par ordre d’intervention) : Janine Vittori, Virginie Thé, Stéphanie Thuillier, Brigitte Carbocci, Troisième Rideau. Note que c’est Virginie qui avance le nom de « Mme Michel ». Stéphanie ensuite en fait un prénom et quasi tout le monde suit le mouvement.

Janine : Des nuisettes ? Des nuisettes… Jamais, vous m’entendez ? Je continuerai dans la tradition, moi, Madame. Tant que je me tiendrai debout, tant que ces piquets soutiendront mon stand, je vendrai de bonnes vieilles chemises de nuit. Un peu de décence quoi !

Virginie : Il faut faire attention vous savez, Mme Michel, je viens de vous voir sortir de la boulangerie, et ne croyez pas que ça n’a pas d’importance. Votre petit pain tous les matins, votre petit gâteau, c’est direct dans les hanches à nos âges, et les nuisettes derrière moi, ben, vous devrez faire une croix dessus. Moi je dis ça, je dis rien, mais M. Michel me remercierait s’il savait. Juste pour savoir, vous avez pris les religieuses au chocolat qu’il restait ?…non parce que moi depuis que mon Dédé est mort, mes nuisettes, m’en fiche. Je peux la gourmandise ! Je ne vous retiens pas Mme Michel, le pâtissier m’attend, mais pensez à ce que je vous ai dit hein ! À demain, vous me raconterez…. ben, votre « sport » avec M. Michel pardi !

Stéphanie : Quoi ? Vous avez la flemme ? Non mais, ça va pas la tête, Mme Michèle ! Ça commence comme ça, la flemme de faire à manger, la flemme d’aller chez le coiffeur pour une petite mise en plis et la flemme de se mettre en nuisette… Non, non, non, Mme Michèle, il faut se reprendre en main, là ! Parce que M. Michel il va avoir la flemme de se mettre au lit, lui ! Et il aura pas tort, entre nous soit dit ! Par contre, vous avez pas la flemme de passer chez le pâtissier ! Alors Mme Michèle, prenez-le comme le conseil d’une amie a une amie : on se reprend, on se pomponne, le printemps arrive ! Et prenez une petite nuisette, ça ravigote le moral, ça !

Virginie : De mon temps je vous le dis, Janine, crise ou pas crise, un sou c’était un sou, on ne nourrissait pas les banquiers à coup d’agio ou de crédit du ‘tit bonhomme vert, hein, Janine… On faisait comment ?… On faisait qu’on avait des bas de laine, comme on disait, mais les pauvres ‘tites dames de maintenant, elles peuvent plus, elles n’ont que des bas résilles : les sous, ils passent à travers ! Moi, je vous le dis : de mon temps, on aurait jamais vu ça…

Stéphanie : Ah ça c’est sûr ! Avec leurs bas résilles et leurs strings… rien d’étonnant à tout ça. Tout fout le camp M’dame Michèle… Vous savez pas quoi? La dernière de ma p’tite belle-fille ? Elle voulait me refiler sa machine à pain, elle est bien gentille mais ces trucs elle se les garde. Moi mon pain je l’achète chez le boulanger et je fais marcher le commerce, je fais travailler le petit artisan ! Pas étonnant qu’il y a la crise…

Brigitte : Non, non, non ! J’y suis, j’y reste … Avant, il y avait un arrêt de bus ici, regardez : le poteau est encore là ! Et je vous préviens m’ame Geneviève, tant qu’ils n’enlèveront pas le poteau, j’y resterai accrochée … j’ai besoin de mon bus pour aller chercher ma nuisette au marché !!!

Troisième Rideau : Du n’importe quoi aujourd’hui, j’vous jure, c’est pas croyable, mais oui comme je vous dis, et ça m’arrive tous les jours… c’est comme là : faut que je me tienne parce que, si je me retourne, je tombe, mais au moment où je vous parle, ne vous retournez pas, hein ! Attention ! Y a un gars qui nous vise avec son machin, nous prend pour des gens de la télé. çuila il va pas faire carrière ! J’vous l’dit moi ! ….

Janine : Ah non, Brigitte ! Pas de nuisettes au marché ! Et mon petit commerce alors ! Ah ! Tout me nuit ! Je vous préviens les banques nous prennent tout. A poil, elles nous laissent ! Alors, si ça continue, je fais un attentat à la pudeur ! Je fais comme les russes là, les Femen !

Brigitte : Dites M’ame Josiane, vous ne m’avez pas encore demandée comme amie sur Facebook. C’est pas ben compliqué pourtant… Faites donc comme je vous montre : « enter » avec vot’ index !

  • Où : Paris, Rue Ordoner.
  • Quand : 15 décembre 2012.
  • Appareil : Canon Eos 60d + 24mm 2.8.

le 5 octobre 2013 | rubrique Paris | 23 Réactions | Imprimer Imprimer ou Générer un PDF

Web PARTAGER: TwitterFacebookLinkedinViadeoTechnoratiDeliciousDiggRedditStumble UponGoogle BookmarksWikioEmail
Sujets :

Vous aimez le travail de Marco ? Ne ratez plus rien, abonnez-vous par Mail ou fluxFeed RSS.

23 Réactions

Photoblog Awards
  1. 3 réactions 10-5-2013

    Excellent Marco!!!!

    • 1238 réactions 10-5-2013

      Merci Claudia. Je sens que je vais renouveler l’exercice, un jour ou l’autre.

  2. 19 réactions 10-5-2013

    Et il a osé!

    • 1238 réactions 10-6-2013

      Mais oui ! Pourquoi pas ?

  3. 3 réactions 10-5-2013

    Et patati et patata ! J’aime beaucoup la photo ! L’ironie du texte est tout à fait appropriée !

    • 1238 réactions 10-6-2013

      Et pour une fois, ce n’est pas moi le responsable de cette ironie.

  4. 18 réactions 10-5-2013

    Excellent 😉 Tout. Bravo et merci Marco

    • 1238 réactions 10-6-2013

      Merci à toi, Alessandro.

  5. 18 réactions 10-6-2013

    J’adore !

    • 1238 réactions 10-6-2013

      Merci d’être passée par là, Magalina !

  6. 1238 réactions 10-6-2013

    Bon. Me voilà pour le moins embêté : j’ai réceptionné une réaction qui me signale que cette image est des plus quelconque – ce que je reconnais volontiers – et m’indique que « les compliments ne font pas avancer ». Je suis tout à fait partisan de publier les réactions critiques, voire hostiles. Le souci, c’est que mon serveur me caractérise ladite réaction comme un spam et que – recherches faites – ses références ont en effet quelque chose de suspect. S’il ne devait pas s’agir d’un spam, je m’en excuse auprès de son auteur et lui suggère de se manifester à nouveau. Je tiens à lui répondre cependant que je ne cherche en aucun cas la performance personnelle : ici, le jeu consistait à donner la parole à mes visiteurs et l’illustration ne comptait que comme source de mise en situation. Quant à « avancer », je ne m’en soucie guère, n’ayant aucune volonté de progresser dans la pratique de la photographie, laquelle n’est qu’un passe-temps en marge de mon activité d’écrivain.

    • 18 réactions 10-6-2013

      Hurmf !!!! J’adorerais faire des images quelconques !!! Si t’as une technique je suis preneuse !

      • 1238 réactions 10-8-2013

        L’économie de moyen (locution savante désignant tantôt une technique d’écriture, tantôt un gros penchant au farniente).

  7. 2 réactions 10-8-2013

    Génial Marco est ce un nouvel exercice que tu fais là ?? En tous cas moi j’adore. C’est une excellente idée

    • 1238 réactions 10-8-2013

      Bienvenue Catia ! C’est un exercice ludique. Ma modeste et très ponctuelle contribution au phénomène de l’interactivité. Poursuivre l’expérience m’amuserait certainement… mais ce serait donner de l’aliment à ma fainéantise naturelle. Le but de ce blog demeure tout de même de fournir du texte personnel sur mes images… ou l’inverse. La question est toujours en suspens.

  8. 19 réactions 10-9-2013

    « Oui mais dites moi Mme Michel en ce moment vous n’avez pas trop de spam ? Parce que je ne sais pas vous mais depuis que j’ai surfé sur adopteunmec.com, je n’arrête pas de recevoir des mails des toutes les maisons de retraite du coin … j’ai des ouvertures … moi qui n’avait plus une nuisette convenable à mettre … bon je file au pain et vu le peu de choix ici je vais aller voir sur le net … que voulez vous ma pauvre dame il faut vivre avec son temps »

    • 1238 réactions 10-9-2013

      Eh bien voilà ! Je savais qu’il manquait une voix, la voix d’LN, dans cette série.

      • 19 réactions 10-9-2013

        Un jour tu réussiras bien à me laisser sans voix … j’avais égaré mon porte voix … tu vois … j’ai donc mis un peu de temps à réagir … et je ne voulais pas non plus que mes éclats de voix t’égarent de la bonne voie … et te mènent sur une voie sans issue :)

        • 19 réactions 10-9-2013

          Oups je vais me faire houspiller et tu vas faire monter les décibels de ta douce voix, je fais des fautes … c’est une honte mais souvent pour moi les voix de l’orthographe sont impénétrables :)

          • 1238 réactions 10-10-2013

            Quoi ? Tu ne te fies plus au correcteur ? « Ma douce voix » est un brin édulcoré, non ?

  9. 4 réactions 10-12-2013

    Peut-être une vieille amitié ou deux personnes qui ont perdu contact avec le temps… J’aime ce genre de photos qui laisse voguer l’imagination…

    • 1238 réactions 10-14-2013

      Oh, c’est le genre de photos prises en mode « Je vais au marché acheter des lentilles et des aubergines, mais je prends quand même mon apn ».

  10. 26 réactions 11-2-2013

    Très drôle !!

flux rss commentaires de ce billet

Laisse quelques mots - Say something - Scrivi

Notifiez-moi des commentaires à venir via email pour ce billet précis. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.