FParis,RueduBourgTibourg01

Elle a vieilli ma dame aux lèvres de satin. J’ai vu flotter comme un soupir, s’évanouir comme un rictus. Je ne me retourne pas. Mais j’ai senti, du cuir fané de ses cuissardes, s’élancer du souvenir, du regret, comme de grands gestes inutiles. En parler ? Pourquoi faire ? Je ne me retournerai plus, te dis-je. Elle a vieilli ma vie, ma dame aux lèvres de satin. Et lorsqu’elle se sent seule, puis lorsque tout est moche, elle se confie à l’immonde nuage de lait qui pollue son café.

  • Hey, Mr Rain [version 1] : à écouter ici.
  • Hey, Mr Rain [version 2] : Minute ! C’est la suivante.
  • Où : Paris, Rue du Bourg Tibourg.
  • Quand : 15 novembre 2012.
  • Appareil : Canon Eos 60D.

le 26 février 2013 | rubrique Paris | 42 Réactions | Imprimer Imprimer ou Générer un PDF

Web PARTAGER: TwitterFacebookLinkedinViadeoTechnoratiDeliciousDiggRedditStumble UponGoogle BookmarksWikioEmail
Sujets :

Vous aimez le travail de Marco ? Ne ratez plus rien, abonnez-vous par Mail ou fluxFeed RSS.

42 Réactions

Photoblog Awards
  1. 45 réactions 2-26-2013

    Bravo Marco ! Te signaler que j’ai bien reçu l’avis de publication cette fois-ci. Merci.

    • 1238 réactions 2-26-2013

      Aller comprendre ! Une fois ça fonctionne, une fois non. Je hais l’informatique.

  2. 1 réactions 2-26-2013

    Salut ! J’étais dans le coin ! :) (très original comme commentaire, je vais tacher de faire mieux…)
    Encore un instantané formidable, ça me donne tout simplement envie de prendre mon appareil et d’aller chercher ses instants que vous savez si bien repérer et immortaliser. (Même s’il n’est pas vraiment question de les « chercher », mais plutôt d’ouvrir les yeux et de les voir, non ?). Ce qui est extraordinaire, c’est la vie qui se dégage de vos photos. Elles donnent envie d’essayer d’imaginer l’avant et l’après. On pourrait la voir tourner sa cuillère dans son café les yeux dans le vague, ou bien détourner son regard, esquisser un sourire, chercher quelque chose dans son sac ou tout simplement cligner des yeux, que ça ne choquerait pas. Ou même voir le type derrière elle s’éloigner.
    Et le texte qui nous fait entrer dans la scène, un peu comme si nous étions à votre place.
    Alors je vous dis Bravo.

    • 1238 réactions 2-26-2013

      Merci Marie. Il s’agit souvent de chercher. Mais le plus souvent, je me pose quelque part et j’attends que les choses prennent vie. Elles finissent toujours par prendre vie : s’adonner à la photographie, c’est forcément se brancher sur le vivant. S’inscrire dans la situation à la première personne du singulier. J’aime l’idée que mes images te donnent envie d’en faire à ton tour. A propos, je propose que nous nous tutoyions : ce « vous » que tu m’adresses m’impressionne. Sentiment d’être un vieux prof de grec ancien.

  3. 18 réactions 2-26-2013

    J’étais dans le coin …Magnifique !

    • 1238 réactions 2-26-2013

      Kahina, en repassant sur ton site, que j’avais déjà dûment visité, je me retrouve singulièrement frustré de ne pas pouvoir commenter certaines images. Je me résoudrai donc au « Livre d’or ».

  4. 2 réactions 2-26-2013

    Elle est triste cette photo. On voit bien qu’elle était belle et que c’est parti trop vite. Elle a pas eu le temps d’en profiter. Quand on est jeune on n’aime pas son corps. Il est toujours trop ou pas assez et quand on commence à l’aimer le voilà qui nous lâche. Moi ça me fout le cafard!

    • 1238 réactions 2-26-2013

      Elle est triste, oui. Il est évident en revanche que cela n’a rien à voir avec la modèle. J’ai simplement créé une situation autour d’une image et d’un texte et on aura compris que c’est moi-même que j’évoque dans le texte.

  5. 19 réactions 2-26-2013

    Je suis content de t’avoir retrouvé. Tes messages avaient abouti dans ma poubelle comme spam… Ton texte très apprécié; ta photo très bonne comme d’habitude! Merci

    • 1238 réactions 2-26-2013

      Merci Yves. Content de te retrouver aussi. Oui, je me spamme moi-même. C’est déroutant.

  6. 6 réactions 2-26-2013

    Suivre le lien, suivre les liens, regarder lire et écouter. Cette photo et ton texte me partage, entre la tristesse et l’envie de rebondir. Regarder en arrière et constater ce que l’on a perdu, s’arrêter un peu. Mais aussi une furieuse envie de rebondir et me dire que je suis là dans le présent. Et que ce passé perdu et aussi ce qui m’a construit aujourd’hui…
    Merci Marco, je suis passée, j’étais dans le coin! 😉

    • 1238 réactions 2-27-2013

      Merci Stéphanie. En vérité, je ne dis pas, je ne pense pas, qu’il s’agisse d’une perte. Ce serait du reste un comble pour un auteur qui nourrit son imaginaire du passé. Ce n’était qu’une halte sur le chemin, tu sais : un de ces moments où l’on se dit, surpris, presque choqué : « Merde ! j’ai vraiment 40 ou 50 ou 60 ans ? Et dire que j’étais ado hier encore. » Après, tu continues, tu traces. Tu sais bien en effet que ce passé continue de te nourrir.

      • 6 réactions 2-27-2013

        Je suis totalement d’accord avec toi Marco, je fais des haltes et je trace!… 😉 Belle journée pour toi

  7. 5 réactions 2-26-2013

    J’ai vu ta Lumière…et je suis rentrée.Merci à toi, Poète-Photographe-Ecrivain…( et cætera à la Gainsbourg), pour cet instantané de la Vie.

    • 1238 réactions 2-27-2013

      Bienvenue, Stella : tu as bien fait d’entrer. « Poète, photographe, écrivain » et même le « à la Gainsbourg »… je vais tâcher d’assumer. Mais, pitié ! Flinguez moi si ça me monte à la tête.

  8. 19 réactions 2-27-2013

    Juste une question: tu dors quand?
    Amitiés

    • 1238 réactions 2-27-2013

      Étrange question. Je te réponds. Le seul avantage à être insomniaque depuis l’enfance, c’est qu’on finit par se contenter de très peu d’heures de sommeil. Deux ou trois heures sur le divan quand ça me vient et c’est reparti pour un tour.

  9. 19 réactions 2-27-2013

    Je te posais cette question parce que tu es tellement multiple pour une seule vie, que tu la prolonges par des insomnies.

    • 1238 réactions 2-27-2013

      A vrai dire, je fais juste comme si. J’ai surtout un don très performant pour la glande.

      • 19 réactions 2-27-2013

        Je crois qu’il faut être rêveur pour créer! Et tu crées bien…

  10. 25 réactions 2-27-2013

    Flute j’accroche moins là … Photo plus difficile à lire je pense
    m’en vais en voir une autre donc !

    • 1238 réactions 2-28-2013

      Eh bien, on ne peut pas faire mouche à tous les coups. En tous les cas, tu as gagné tes majuscules.

  11. 33 réactions 2-28-2013

    J’aime ses yeux ronds qui te fixent avec bravoure, et vieillir me touche infiniment. C’est la preuve qu’on est toujours bien vivants. Bel encadrement naturel derrière ces baies embuées de café, chocolat, thé derrière lesquelles j’aime tant me retrouver aussi. Nos petits aquariums des villes et nous en poissons aux yeux vifs et ronds, et ron, petit patapon.

    • 1238 réactions 3-1-2013

      « … petit patapon » ? Tu veux en parler, Karine ?

  12. 15 réactions 3-1-2013

    Je ressens une grande solitude dans cette image… pomponnée à souhait, ses yeux écarquillés à la recherche d’un regard, d’un sourire, le café n’est qu’un prétexte, elle attend… et si aujourd’hui la rencontre n’a pas lieu… elle reviendra demain… Magnifique cet instant, et ton N&B est de toute beauté ! Bonne fin de semaine Marco

    • 1238 réactions 3-1-2013

      Merci. La photographie triche : elle n’est jamais vraiment le reflet du réel. Elle le détourne, le met en situation. Cette dame était bel et bien accompagnée. Avenante et volubile. Il m’a fallu attendre un bon moment pour cueillir (lui soutirer ?) ce moment qui semble de grande solitude et qui n’est sans doute que d’étonnement ou de désapprobation à l’égard d’un photographe de rue trop inquisiteur. J’insiste toujours sur ce point : ce ne sont pas les gens que je photographie, ce sont des moues, des instants, des contextes, des personnages de roman que je mets en situations.

  13. 34 réactions 3-1-2013

    encore un superbe cliché noir et blanc qui parle de lui meme avec le visage de cette femme pensive en te voyant la prendre

    • 1238 réactions 3-2-2013

      Merci Noël. En somme, personne n’y a pensé, mais peut-être qu’elle m’a repéré en effet et s’est juste dit « Oh ! l’avenant et fringant quinquagénaire ! »

  14. 1 réactions 3-1-2013

    Je n’ai pas de mot pour dire pourquoi j’aime vos mots et cette photo… Les autres le disent mieux que moi et vous, vous écrivez tellement bien que la banalité de ce que je pourrais dire me mettrait mal à l’aise. Alors juste vous dire que j’aime ce que vous faites et ce que vous dites 😉 BRAVO !!

    • 1238 réactions 3-2-2013

      Sylvette : tu as plein de mots au contraire, de ceux qui me font rougir de plaisir.

  15. 8 réactions 3-2-2013

    Touchante, dans son air surpris, sa coquetterie, sa solitude aussi.

    • 1238 réactions 3-2-2013

      Évidemment, Aurore, il m’est difficile de ne pas faire le rapport avec l’image que tu as toi-même postée hier sur ton blog. Oui, je la trouve touchante aussi pour ma part. Je l’ai dit plus haut, elle était accompagnée en réalité, formait avec une amie un couple semblable à celui que tu présentes sur ton image. J’ai choisi cependant de la montrer seule (sur d’autres clichés que je n’ai pas retenus, on la voit parlant et riant avec ladite amie). C’est que dans le fait de vieillir, je ne vois sans doute que cette chose fatale que l’on est obligé d’affronter dans la solitude. D’accord. Les cinquante ans que je viens tout juste de me prendre dans les dents ne m’encouragent peut-être pas à l’objectivité à cet égard.

  16. 19 réactions 3-2-2013

    Quel œil auras-tu quand tu en aura 70 ou 80?

    • 1238 réactions 3-7-2013

      Un œil myope et vitreux probablement.

  17. 32 réactions 3-5-2013

    J’aime ce cadrage complètement décadré. Elle n’occupe qu’1/6 de l’image et pourtant, l’on ne voit qu’elle : son visage fatigué, alourdi par les ans que le fer noir de la caféine aura du mal à lisser. C’est sur, elle a travaillé trop dur, Mr Rain.
    Ne dis pas de mal du lait, matière éminemment féminine, qui adoucit l’amertume de la vie.
    Et puis noir et blanc c’est l’essence même de la photographie que tu aimes non? 😉

    • 1238 réactions 3-7-2013

      Cela demeure somme toute assez classique comme (dé)cadrage, non ? Alors, autant le balancer tout de suite : j’ai une très très très forte intolérance au lait. Et j’ai beau jeu de renvoyer à la phrase de Baudelaire qui disait : « le buveur de lait a forcément quelque chose à se reprocher. »

  18. 7 réactions 3-7-2013

    eh eh tu serais plutôt Brel

    Mourir cela n’est rien
    Mourir la belle affaire
    Mais vieillir… ô vieillir

    que Reggiani

    Vivre, vivre
    Même bancal, même à moitié
    Vivre, vivre
    C’est ma dernière volonté

    • 1238 réactions 3-7-2013

      Tu me croiras ou non, tout en me repassant le Velvet Underground, c’est précisément ce couplet de Brel qui m’agitait la tête.

  19. 27 réactions 3-31-2013

    Belle double scène de vie dans l’image, dans le texte…

  20. 50 réactions 9-8-2013

    What a fabulous image! I love your framing, your lighting and your black and white treatment. A truly stunning photograph… many, many compliments.

    • 1238 réactions 9-16-2013

      Thanks Martina.

flux rss commentaires de ce billet

Laisse quelques mots - Say something - Scrivi

Notifiez-moi des commentaires à venir via email pour ce billet précis. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.