Que ce gars-là attende déjà le passage du Tour ou bobonne qui se fait gratter le reliquat de leur pension chez BHV, je n’en sais rien. Moi, ce qui m’inquiète un peu c’est qu’il attende et puis que ça ait l’air de lui vriller méchamment les méninges. Parce que pépère n’a pas l’air du genre à qui on la fait si facilement. Pas le style non plus à s’obstiner à se pomper le pinceau en sifflotant l’intégrale de la Traviata. Non mais, raisonne : tu as bien encadré son regard ? Il y a forcément quelque chose dans l’air. Un truc vraiment moche et inédit qu’il est encore le seul à concevoir. Je lui demanderais bien, mais je suis convaincu qu’il m’enverrait paître. Parce que nul doute que ça a commencé déjà : ça a démarré du côté de la Concorde, ça trace le long de la rue de Rivoli, ça roule, ça rampe, ça glisse, ça se répand, ça hurle et ça nous arrive tout droit dessus. Et lorsque ça nous aura tous maîtrisés – merde ! – lorsque ça nous aura ficelés, empaquetés, grignoté la cervelle et couverts de bave, ce type sera peut-être le seul à savoir comment et pourquoi.

  • Où : Paris, Rue de Rivoli.
  • Quand : 26 mars 2011.
  • Appareil : Canon Eos 60D.

le 1 juillet 2011 | rubrique Paris | 34 Réactions | Imprimer Imprimer ou Générer un PDF

Web PARTAGER: TwitterFacebookLinkedinViadeoTechnoratiDeliciousDiggRedditStumble UponGoogle BookmarksWikioEmail
Sujets :

Vous aimez le travail de Marco ? Ne ratez plus rien, abonnez-vous par Mail ou fluxFeed RSS.

34 Réactions

Photoblog Awards
  1. 26 réactions 7-1-2011

    Il me fait penser à Gabin dans « Le Chat » ! L’aigreur contamine même les bons plats et c’est malheureux à dire/penser/faire mais il y a des gens qui sont mieux loin de soi. J’en connais un rayon (et qui n’est pas au BHV) et plus j’applique scrupuleusement cette règle mieux je me porte.

    • 1238 réactions 7-1-2011

      J’hésite, Véronique. Mais non, je me ferai indubitablement huer par ceux qui me connaissent si je te répondais que je ne connais pas ou du moins que cherche à éviter également l’aigreur. Mais c’est vrai que je cherche souvent à me tenir aussi éloigné que possible de moi-même. Blague à part, j’ai également songé au Gabin du « Chat » en m’approchant de ce monsieur pour lui tirer le portrait.

  2. 35 réactions 7-1-2011

    Gabin sort du corps de ce bonhomme ! Audiard sort du corps de Marco !

    • 1238 réactions 7-1-2011

      Audiard ? Sacré compliment, Catherine. Mais au bout d’un moment, je me demande comment je me serais laissé hanter par son génie en crachotant mes petits mots sur une plaque de Syd Barrett. Nan ! Je ne m’écarterais décidément pas d’un pointillé du réalisme social si j’avais la moitié du quart de son verbe et de son sens de la réplique. Du coup, faut que je m’applique un peu, que je cherche à combiner ce qui me vient. Façon puzzle.

  3. 33 réactions 7-1-2011

    La photo en soi est déjà une réussite: modèle rêvé, cadrage au poil, rendu irréprochable. Combiné au texte, c’est le bonheur – celui qu’on peut éprouver face à un bon plat de tripes – de ceux qu’on dit « canailles » dans de pseudo-cafés-popus où l’on crie au sublime, quand les contemporains de ce monsieur se contentaient d’apprécier, en silence, le travail d’un honnête tripier. Alors la référence à Audiard oui, Blondin aussi et plein d’autres, mais sans le côté « faiseur » qu’on peut voir à leurs tristes suiveurs. Du Marco, quoi, sans conservateur, ou autre saloperie…

    • 1238 réactions 7-4-2011

      Sans conservateur ! Tu as mis le doigt dessus. Je commence à trouver la formule blog vachement limite côté péremption. Bon. Je voulais le dire quelque part et je l’ai dit, sans trop me soucier de la pertinence du propos face à ton intervention. Pascal, tu as décidément la métaphore et la comparaison goûteusement inattendue et inspirée. Si tu localises le troquet, j’invite et j’emmène le parmesan. Mais pas trop « pseudo », hein ! Quand il y a du populo j’ai tendance à traquer l’authentique et à chicaner sur le détail.

  4. 13 réactions 7-2-2011

    La rue de Rivoli est bien vide ! Je te souhaite une agréable journée
    JP

    • 1238 réactions 7-4-2011

      Question de chance et de timing. Je tenais à éviter la circulation… mais du coup, ce sont les passants du trottoir opposé qui me chipotent un peu. Merci d’être passé JP.

  5. 4 réactions 7-2-2011

    Ta photo est superbe! On y retrouve les ingrédients des grands photographes parisiens

    • 1238 réactions 7-4-2011

      Merci et bienvenu sur ce blog 10fraction. Joli compliment que tu me fais là. Rayon photographie, je ne revendique pas grand chose au-delà de l’amateurisme, mais il y a décidément des comparaisons qui me donnent envie de m’appliquer un peu plus.

  6. 34 réactions 7-2-2011

    Il a un faux air à Gabin avec un brin de « Qu’est ce qu’elle a ma gueule  » donc tu as bien fait de ne pas lui demander quel était son problème ahahah

    • 1238 réactions 7-4-2011

      Tu as raison. Je ne voudrais pas être le seul type à m’être pris la tête avec le fantôme du grand Gabin.

  7. 19 réactions 7-3-2011

    interessante nella prospettiva lineare, ottimo b/n

    • 1238 réactions 7-4-2011

      Grazie Fabrizio. Avevo comunque qualche dubbio rispetto al B/N.

  8. 18 réactions 7-4-2011

    Mi piace molto la lavorazione che hai applicato all’immagine.
    Rende lo sguardo dell’uomo protagonista: le nubi cupe e l’atmosfera livida sottolineano l’espressione piuttosto ‘diffidente’ dell’uomo.
    Bravo!!

    • 1238 réactions 7-7-2011

      Grazie Fabrizio. Penso che tu abbia capito benissimo quel che intendevo esprimere.

  9. 38 réactions 7-4-2011

    Tout fraîchement débarqué, le matin même, à Austerlitz de sa Creuse natale, pour atterrir chez les bourges de la rue de Rivoli, pour regarder passer le troupeau tellement plus bruyant que le sien de vaches, avoue qu’il a le droit d’afficher la perplexité.
    A cela, je le perçois sage, humain, raisonné, réfléchi et habité de bon sens ! Bref, tout ce que le Terroir savait produire, antan, d’intelligence humaine.

    • 1238 réactions 7-7-2011

      Sais pas, je lui trouve tout de même un petit air « Parisien d’antan ». Mais tu as raison : ta lecture vaut la mienne et elle a au moins le mérite de restituer du Terroir et du bon sens dans toute cette grisaille.

  10. 30 réactions 7-6-2011

    Great candid shot . Love this old man looking with interest to the same side where those people are heading !

    • 1238 réactions 7-7-2011

      Thank you, Mariana. Happy you like it !

  11. 29 réactions 7-7-2011

    Un portrait à vous défoncer le cerveau ! très puissant, très présent … obtiens-tu facilement l’accord pour utiliser les photos des personnes ?

    • 1238 réactions 7-7-2011

      Je vais sans doute te choquer, mais je t’avoue que je me soucie rarement de demander l’autorisation. Ceci surtout pour éviter la pose et privilégier la prise sur le vif. Ceci dit, je ne me cache pas non plus et pas mal de mes images donnent lieu à des échanges informels avec leur(s) protagoniste(s). Alors, je l’ai dit ailleurs, mais à défaut de légalité, je cherche surtout à respecter la déontologie. En ce sens, j’efface toujours mon image si elle ne plaît pas au personnage ou s’il m’interdit son exploitation. Je crois sincèrement que la pratique de la photo de rue tient surtout par le respect entre le photographe et son sujet.

  12. 12 réactions 7-7-2011

    Un cliché d’un autre temps…
    Il me fait penser aux vieilles cartes postales du début du siècle.
    L’arrière-plan y est sans doute pour beaucoup.

    • 1238 réactions 7-7-2011

      Eh ! C’est que la rue de Rivoli sans voiture a forcément des allures intemporelles. Un coup de chance en l’occurrence. Car, quoi qu’en dise mon texte, il ne se passait rien de particulier ce jour-là.

  13. 23 réactions 7-7-2011

    Voilà une superbe photo tout est dans le regard de cet homme là dans le coin et semble être inquiet, les tonalités
    sont parfaites.

    Merci pour ton commentaire sur mon site.

    • 1238 réactions 7-8-2011

      Merci à toi d’être intervenu, Roland. J’ai l’habitude de recommander ton site à tout amateur de photographie vraie et dénuée de concession. Et je suis d’autant plus sensible au fait que tu apprécies cette image.

  14. 50 réactions 7-10-2011

    What a strong portrait! I love his pensive look and your composition incredibly. The lighting and depth of field are just excellent. Congrats on such an impressive monochrome.

    • 1238 réactions 11-10-2011

      Thank you, Martina.

  15. 7 réactions 7-11-2011

    Voilà un regard puissant parfaitement capté!

  16. 4 réactions 11-9-2011

    En faisant abstraction totale de tout ce qui sort de la thématique purement photographique, je trouve cette image très esthétique en tout point de vue, un superbe cliché Marco, une composition qui, te connaissant un peu, n’en est pas une et qui pourtant est fort bien menée et un N/B, à mes yeux j’entends, magique!! Bravo!!

    • 1238 réactions 11-10-2011

      Merci David. Oh si, il y a toujours composition : avec un peu de pratique, la prise sur le vif ne l’interdit pas et je corrige et resserre toujours un peu en PT. En revanche, j’ai souvent du déchet dû à un arrière plan que je n’ai pas toujours eu l’opportunité de gérer. Je braquette un maximum pour avoir de la marge, mais ici il y a aussi un coup de chance : la rue de Rivoli sans trafic, c’est quasi surréaliste.

  17. 25 réactions 2-27-2013

    Et que c’est encore bien vu ! Ce regard saisi est ô combien expressif !
    Le texte (que j’ai tout lu cette fois) colle parfaitement

    • 1238 réactions 2-28-2013

      Pour une fois, le texte est venu bien après. C’est en effet le regard – tout ce que contient ce regard – qui avait motivé exclusivement le déclenchement.

flux rss commentaires de ce billet

Laisse quelques mots - Say something - Scrivi

Notifiez-moi des commentaires à venir via email pour ce billet précis. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.