J’ai toujours été scié par les gens capables de se planter à peine en retrait du passage et de demeurer là à observer le temps, les gens qui passent. J’admire leur détachement quand ils le font en silence, leur culot quand ils commettent du commentaire.

Quand j’étais môme –  à peine plus développé qu’un têtard – je redoutais ces petites vieilles visqueuses qui se tenaient invariablement en embuscade, comme un poulpe, une tégénaire, derrière leurs rideaux. Tu passais là, à l’aise, tu te posais deux secondes à refaire ton lacet, et la rombière se mettait illico à tambouriner à sa fenêtre. Tu étais tout môme – à peine plus développé qu’un têtard – et tu t’entendais menacer de la police, du tribunal et de la potence dans la même tirade.

Ce temps-là sans doute a disparu avec Brejnev, Reagan et les derniers dinosaures.  Aujourd’hui, il s’agit de se réapproprier la rue et c’est bien. Il s’agit de se réapproprier le temps et c’est encore mieux. Il s’agit tout de même de se masturber encore un peu l’égo au détriment des autres et c’est là que ça craint.

Mais je me répands, je déballe, alors que ces trois types – là, sur l’image – m’ont l’air du genre à passer le temps plutôt gentiment. La prochaine fois, je m’arrêterai peut-être pour descendre un café, une bière, en leur compagnie et estimer s’il y a plus de réconfort que d’amertume à mater la dégaine des passants. Ou alors, je me posterai derrière ma fenêtre. Je réinventerai la mode de la tégénaire en embuscade. Et le premier môme qui passe dégustera pour toutes ces foutues heures d’ennui.

  • Où : Paris, rue Vieille du Temple
  • Quand : 8 Mars 2011
  • Appareil : Canon Eos 60D

le 27 avril 2011 | rubrique Paris | 48 Réactions | Imprimer Imprimer ou Générer un PDF

Web PARTAGER: TwitterFacebookLinkedinViadeoTechnoratiDeliciousDiggRedditStumble UponGoogle BookmarksWikioEmail
Sujets :

Vous aimez le travail de Marco ? Ne ratez plus rien, abonnez-vous par Mail ou fluxFeed RSS.

48 Réactions

Photoblog Awards
  1. 1 réactions 4-29-2011

    Salut Marco, un petit passage par ici, un beau blog qui sera clairement l’objet de futures pérégrinations !

    Pour la présente photo, tout a été dit et pensé, les avis diffèrent tout en se rejoignant, les analyses fusent à partir de ces trois loulous, une version photographique de l’arroseur arrosé en quelque sorte. Une photo qui parle donc, à partir de laquelle les pensées plus générales s’envolent, c’est la définition d’une photo réussie !

    Le cadrage est original et très bien équilibré, le vide à droite contrebalance le regard des personnages, une belle tension dynamique. Le N&B contrasté demeure agréable, tu l’auras compris j’aime donc le fond et la forme de cette image !

    Sur ce, il me prend l’envie de faire une critique fake sur notre forum de critique préféré, histoire d’alimenter la complexité de ton post :)

    • 1238 réactions 4-29-2011

      Sois le bienvenu, Cédric. Content de te voir débarquer ici. D’autant que – tu le sais ou tu ne le sais pas – je suis un admirateur (bien trop souvent aphone) de ta production. Note que je suis gâté, puisque c’est le cas de tous les potes « virussiens » qui m’ont fait la gentillesse de passer dans le secteur. Bon. Trêve de flatteries. Que dire, sinon que je suis ravi de lire ta critique, ravi bien sûr d’avoir visiblement réussi à faire passer dans l’image le postulat sémiologique que j’espérais y inscrire.Ce qui ne va pas de soi : mes référents en la matière étant quasi exclusivement journalistiques et littéraires, je crains d’être tenté parfois de construire mes images comme l’on construit une nouvelle ou un éditorial. A part ça, je vous en veux beaucoup, à Pascal et toi, de vous amuser à balancer des critiques « fake » sur le forum. C’est pas juste ! Je veux jouer aussi. Du coup, la prochaine fois, je balance une image « fake », le genre où on se demande si j’ai bien retiré le cache de l’objectif. Et je vous prie instamment de vous montrer élogieux.

  2. 4 réactions 5-8-2011

    A great street shot with fabulous composition,detail, mood and tones!!

  3. 29 réactions 5-12-2011

    On perd peu à peu cette culture de la lenteur, du temps qui passe, de faire ce qu’il y a à faire pour survivre sans plus…
    La société de consommation a rendu crédible des phrases comme « travailler plus pour gagner plus » ! Mais gagner quoi ? des bouts de paier avec des zéros dessus, des chiffres sur un relevé de compte ?
    Et gagner du temps, gagner de l’amitié, gagner de l’autre et de soi-même n’est ce pas plus important qu’une bagnole, une maison, des vacances, une piscine ??????
    Restons sérieux et flânons !
    Une belle photo quoi !

  4. 7 réactions 5-18-2011

    Bonsoir Marco,
    J’aime beaucoup cette photo.
    Trois personnages regardent passer la vraie vie, délaissant la télé allumée…
    Une photo intemporelle.
    bonne soirée,
    Antoine

  5. 3 réactions 5-22-2011

    Deux cadres – ou plutôt trois, et trois personnages, tous dans le seul cadre de gauche, qui regardent à gauche… belle image !

  6. 51 réactions 6-11-2011

    Beau cadre dans le cadre depuis lequel on observe les passants qui passent… Scène éternelle :)

flux rss commentaires de ce billet

Laisse quelques mots - Say something - Scrivi

Notifiez-moi des commentaires à venir via email pour ce billet précis. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.