Aujourd’hui, fameuse nouvelle : le monde « libre » danse sur le cadavre de Ben Laden. Parfait ! Mais peut-être conviendras-tu avec moi qu’il y a de l’indécence et de la barbarie à se réjouir de la mort d’un homme. Ou non ? Je m’interroge encore : difficile de ne pas admettre que le monde se porte mieux sans ce Ben Laden, sans un Hitler, un Ceausescu, un Saddam Hussein, sans tout un tas de ces crevards impénitents qui nous pourrissent le plan-retraite juste pour le plaisir de combiner dans leur clan leur obscène et névrotique vision de l’humanité. Je ne sais pas. Ce que je sais en revanche, c’est que tu as les journaux, la radio, la télé pour t’édifier sur la question et que je ne vois donc pas la pertinence, quant à moi, d’en remettre une couche.

Du coup, autant faire léger.

Oussama ! Je lève donc ce café que l’on m’apporte à ton équivoque mémoire. Et je te laisse avec cette image d’une humanité qui s’assied résolument sur tes délires. Une humanité qui travaille, essaie de maîtriser sa vie, son avenir, sans kalachnikov et sans esclandre et qui se fiche absolument que tu vives ou que tu crèves, que tu pérores ou que tu te taises, que tu complotes dans ta bande à l’abondante pilosité faciale ou que tu te fasses aimablement bouffer la couenne par les crabes et les poissons.

  • Où : Paris, Rue de Birague.
  • Quand : 7 mars 2011.
  • Appareil : Canon Eos 60D.

le 2 mai 2011 | rubrique Paris | 36 Réactions | Imprimer Imprimer ou Générer un PDF

Web PARTAGER: TwitterFacebookLinkedinViadeoTechnoratiDeliciousDiggRedditStumble UponGoogle BookmarksWikioEmail
Sujets :

Vous aimez le travail de Marco ? Ne ratez plus rien, abonnez-vous par Mail ou fluxFeed RSS.

36 Réactions

Photoblog Awards
  1. 18 réactions 5-2-2011

    Due parole.
    Lo scatto è molto bello, apprezzo molto la luce e l’immagine riflessa del ragazzo ed ovviamente la citazione di Vasco Rossi (anche se ‘troveremo’ si scrive con una ‘m’ sola, ma sei perdonato…)

    Per il resto, che dire: stamattina molti telegiornali italiani associavano la parola ‘uccisione’ a ‘trionfo’.
    Ero molto perplesso…

    • 1238 réactions 5-2-2011

      Ha ! Lo sapevo! Devi capire, Fabrizio che se ho fatto un sacco di studi in francese, non ho neanche fatto un solo giorno all’asilo italiano. Vabbè ! Non dire niente a nessuno: già ho cacciato via questa maledetta « m » impertinente. Per il resto, ho questa stessa perplessità al riguardo di ciò che accade oggi, ragione per la quale non mi ho potuto impedire di scrivere questa introduzione… e di pubblicare un’immagine assai più leggera dal solito.

  2. 17 réactions 5-2-2011

    bonjour Marco,
    oui tu as raison on a les journaux la télé la radio mais nous disent ils la vérité ???
    je pense que je connais ta réponse .
    que faire ?? une nouvelle révolution ( chouette on va ressortir la guillotine , parce-que des têtes à couper il y en aura surement ).
    faut il que nous redevenions barbares pour arrêter ce monde de fous §§§
    j’ai peur , oui peur pour mes enfants mes petits enfants comme tous le monde je présume .
    bon allez Marco je préfère parler de tes photos qui retranscrivent tous ces états .
    un très beau N&B pas tes meilleurs mais encore une photo qui parle , une scene de vie normale quoi.
    bonne journée

    • 1238 réactions 5-2-2011

      Merci Patsy. Oh, je sais que cette image n’a décidément rien de transcendant, ni dans la compo, ni dans le traitement, mais je tenais à poster ici quelque chose qui ressemble à de la vie, à des gestes innocents et non-problématiques (ce qui n’est pas toujours aisé à dénicher dans ma production). Pour le reste, je crains en effet que la pire chose avec les fanatiques, c’est qu’ils nous obligent à leur répondre avec leurs propres armes. Qu’ils nous rendent fanatiques de l’anti-fanatisme en somme. Ce qui est toujours une manière de leur faire gagner du terrain. A part ça, je ne sais même pas ce que disent les journaux, la radio, la télé. Cela peut sembler un comble pour un ancien journaliste, mais je ne me soucie plus de lire ou d’écouter tout ça. Non. J’ai passé trop de temps dans ma vie à traquer l’information… et plus de temps encore à y déloger la contre-information.Dis à tes enfants que des choses valent la peine et que la barbarie n’est contagieuse que pour les imbéciles.

  3. 45 réactions 5-2-2011

    O.K., buvons un café à sa santé !!!

    • 1238 réactions 5-2-2011

      Ahahah ! A son « équivoque santé » ! Quoique, de toute manière, ça n’aura désormais guère d’incidence sur ladite santé.

  4. 26 réactions 5-2-2011

    Se réjouir ? comme les spectateurs dans les arènes ? comme des revanchards ?
    Bon il est mort et ensuite ? Sa vie intrinsèque a autant de valeur que celles qu’il a fauchées c’est à dire bien peu au regard de l’humanité et bien beaucoup à titre individuel.
    Un terroriste s’en va mais le terrorisme reste. Il a été envoyé ad patres, un autre prendra sa place. Je me sens très proche des idées d’Alain not. lorsqu’il affirme que le désoeuvrement amène la guerre…
    Allez, je retourne à ma nature qui, elle, est cohérente :-)

    • 1238 réactions 5-2-2011

      Bonjour Véronique. J’espère que tu n’as pas relevé une telle attitude revancharde dans mon texte. J’avoue l’avoir écrit plutôt rapidement, mais je serais passé complètement à côté de la plaque si telle eût été ton impression à sa lecture. Il est bien évident (pour moi en tous les cas) que le sentiment qui prédomine ici est le malaise. J’avais ressenti un malaise identique lors de l’exécution quasi clandestine de Ceausescu ou l’immonde mise en scène autour de la mort de Saddam Hussein. Alors, comprenons-nous bien : je ne partage pas la moindre valeur avec les trois précités et estime sincèrement qu’il était vital, sinon juste, de les renvoyer aux oubliettes de l’histoire. Mais, comme le dit d’ailleurs Fabrizio dans son commentaire (en italien), le fait que l’on associe les termes « assassinat » et « triomphe » par exemple, ou encore « mort » et « victoire », sans oublier le trop banal « exécution » et « justice », a pour moi des relents de barbarie qui questionnent fortement la dignité de l’humain.

      • 26 réactions 5-2-2011

        Du tout non !! au contraire je trouve ton texte très neutre et interrogatif.
        Je considère juste les gens revanchards, comme le souligne Damien, lorsqu’ils descendent dans la rue pour fêter ce genre d’événement.

      • 26 réactions 5-2-2011

        on fait comment pour mettre une tite photo à la place du « ? » ?

        • 1238 réactions 5-2-2011

          Alors là ! Je crois que c’est ton site ou blog qui génère ça, non celui sur lequel tu interviens. Mais je vais m’informer.

        • 1 réactions 5-5-2011

          Bonjour,
          Simplement il suffit de s’inscrire chez gravatar qui associera la photo de votre choix à votre adresse email.

  5. 4 réactions 5-2-2011

    The light, depth, detail and tones are superbly captured! Great work!

    • 1238 réactions 5-2-2011

      Thank you, Pavan and … (see below, the response to Mariana)

  6. 30 réactions 5-2-2011

    Love this rather old waiter. With his style he is probably trying to look fashion and young in order to still keep his job :) Young guys are right around a corner waiting for this job 😉 Good day, Marco !

    • 1238 réactions 5-2-2011

      … Thanks to you too, Mariana. I allow to send you this collective thanking, because you are both first ones not to answer at first the text accompanying this image. In French always – and I apologize for it – I indeed allowed to comment on Bin Laden’s death. Journalistic deformation ! Well ! I knew what I was doing of course, but it is all the same restful to return to a reading more directly linked to the image.

  7. 34 réactions 5-2-2011

    Il y a tellement de choses que l on nous cache ,l homme a été abattu ,le fanatique est mort maintenant quel est celui qui va prendre la suite avec l’aval des USA ? bon allez je vais prendre un café moi aussi :)

    • 1238 réactions 5-2-2011

      Merci Noël. Très heureux que tout le monde se mette à prendre le café avec moi subitement. Euh… je précise que je n’ai aucun lien avec le lobby des producteurs de café !

  8. 12 réactions 5-2-2011

    Elle est pas si mal cette photo!!!
    C’est qui le type qui est mort?

    • 1238 réactions 5-2-2011

      Oh, elle est, disons, juste honnête. Le type qui est mort ? Minute ! Que j’essaie de situer. Quoique, à mon humble avis, on en parlait déjà pas mal de son vivant. Mais maintenant que le v’la grand martyr de la foi, on n’a certainement pas fini de voir sa bobine se promener dans notre environnement.

  9. 12 réactions 5-2-2011

    Une photo qui ne m’émeut pas comme les précédentes, mais un beau noir et blanc néanmoins, bien contrasté…
    Quant à Oussama, je ne vais certes pas le pleurer, mais j’ai vraiment du mal quand je vois des gens fêter la mort d’un homme, de quelque côté qu’il soit. De plus, quand d’aucuns se permettent de critiquer la religion musulmane, adepte de la loi du talion et qu’ils font la même chose, je ne comprends pas non plus. Sur ce point là, Barack m’a particulièrement déçu.
    « Justice a été faite »… Où est la justice dans tout ça ???
    Vengeance a été rendue serait plus juste… mais alors, le simple péquin n’a plus qu’à faire de même ! Et ce serait l’anarchie. Très bizarre pour les chantres de la « civilisation » et de la démocratie !

    • 1238 réactions 5-2-2011

      Merci, Damien. Oui, je l’ai reconnu plus haut : j’ai tenu en effet à placer une image la plus neutre possible aujourd’hui. Rien à ajouter à ton commentaire, sinon que tu fais bien de stigmatiser l’amalgame aussi inepte que mesquin entre la religion musulmane et la violence. Il paraît qu’il existe un avant et un après 11 septembre. Du moins le nous impose-t-on. Pour ma part, j’ai été particulièrement écœuré par l’attitude de certains intellectuels – la Fallacci par exemple – qui ont saisi l’opportunité de cette atmosphère revancharde pour jeter leur fiel sur la religion musulmane.Il me semble que l’on est proche ici du climat qui devaient régner autour des procès de Nuremberg. Que l’on ait jugé les criminels de guerre nazi est une chose que j’approuve pleinement. Mais que l’on en ait profité pour fournir au public sa dose quotidienne d’images de pendaison est impardonnable.Comment s’étonner des dérives du XXe siècle et du nôtre, si on nous colle la violence et la vengeance en exemple dès les langes et le biberon ?

  10. 49 réactions 5-2-2011

    Pour juger OBJECTIVEMENT il faut avoir vécu ou souffert des sévices de ce genre d’individu.
    Ma jeunesse a été marquée par la guerre de 40-45 et j’en ai souffert.
    Mon oncle a été enterré vivant par les soldats de Hitler.
    Mon cousin a été fusillé par ses SS.
    Ma famille a eu faim et soif de liberté.
    Alors quand la mort de Hitler a été annoncée, OUI nous avons applaudi. Alors dire que ceci est barbare que faut-il dire de tels actes, accepter, subir sans broncher ?
    Et faire comme si rien ne s’était passé ?
    Chacun son opinion tant qu’il n’est pas concerné.

    Bonne semaine.
    Yvon.

    • 1238 réactions 5-2-2011

      Eh bien, je comprends et respecte ton opinion, Yvon. Je suis moi-même fils de partisan, ma famille italienne a payé un tribut très lourd à la dictature fasciste et surtout à l’occupation subséquente de l’Italie par les nazis. Bref ! J’ai été éduqué dans cette ambiance et j’avoue, comme toi, ressentir une furieuse envie d’applaudir quand on trouve le moyen d’éliminer un de ces salauds, quels que soient d’ailleurs les moyens mis en œuvre. Mais tu conviendras peut-être avec moi que la majorité des gens qui applaudissent aujourd’hui n’ont pas ce genre d’implication. Si j’ai envie d’applaudir, je le ferai discrètement pour ma part et ce sera surtout un hommage aux hommes et aux femmes de ma famille qui ont connu la torture, les camps et les pelotons d’exécution nazis. Ce qui me répugne en revanche, ce sont les effusions de joie totalement gratuites et revanchardes, le genre de frisson je pense que les mêmes personnes ressentent sur les gradins d’un stade de football… ou que leurs ancêtres éprouvaient peut-être en assistant aux exécutions des partisans anti-nazis. Mais tu as raison sur un point : comme je l’ai mentionné plus haut, la barbarie ne nous laisse jamais le choix des armes. Je tiens donc à le répéter encore une fois : je ne me permets en aucun cas de juger une décision qui me dépasse et qui a conduit tel gouvernement ou groupe d’individus à recourir à la violence pour tenter d’enrayer la violence. Ce qui m’écœure, ce sont les cris de satisfaction émis par tous ceux qui n’ont pas eu et n’auront jamais à porter le poids de ce genre de décision et dont la seule implication consiste à compter les points. Et si ces gens-là m’écœurent, Yvon, c’est parce que je suis convaincu qu’ils seront toujours là à applaudir si les fanatiques religieux ou les rejetons de l’hitlérisme devaient encore emporter cette partie.

  11. 29 réactions 5-3-2011

    J’aime autant la profondeur de tes textes que celle de tes noirs et blancs !

    Je crois assez bien partager ton opinion sur cet évènement récent.

    Amicalement

    • 1238 réactions 5-3-2011

      Merci Jacques. J’avoue avoir un peu plus de bouteille en ce qui concerne les textes qu’à l’égard de l’image. Mais je suis heureux que l’ensemble te parle de la même manière : c’est bien évidemment la modeste ambition de ce blog.

  12. 17 réactions 5-3-2011

    Salut !
    Bien qu’une simple scène de vie, je trouve intérressant ce serveur concentré et qui s’affaire devant une ligne de tables et de chaises parfaitement rangées et rigoureusement… vides !!
    Il y a un coté absurde (comme beaucoup de situation dans notre société d’ailleurs !!! mais là je prêche surment à un converti) à cette situation qui rend cette composition attrayante…
    Pour les infos ? Pour notre terroriste « champion du monde », je pense que malheureusement sa mort ne règlera pas le fond du problème qui alimente ces mouvements, et les actes de terreur ne seront pas stopés pour autant ! Mais c’est une autre histoire qui, celle ci, s’écrit au jour le jour pendant même l’écriture de ces qql lignes…
    Bonne semaine et @+

    • 1238 réactions 5-3-2011

      Merci Wolfen. J’aime bien ta lecture. En vérité, le jour où j’ai pris cette image était un de ces jours où l’on commence à sentir que l’hiver s’achève et que le printemps revendique son tour. Mais il ne faisait pas très chaud encore. Ce qui m’avait frappé, de loin déjà, c’était la tenue quasi estivale de ce serveur.Je me souviens m’être dit que je l’aurais volontiers shooté, dans sa chemise blanche immaculée, s’affairant sur cette terrasse vide encore de tout client, presque arrogante dans la fraîcheur de ce début mars. Mais j’étais décidément trop loin. Je ne sais ce qui l’a rappelé à l’intérieur. Je n’y pensais même plus, lorsque je l’ai vu ressortir au moment précis où j’atteignais la terrasse. Je l’ai encadré en marchant, puis j’ai déclenché « from the hip », comme disent les Américains, càd sur le vif et à hauteur du coude. Voilà de quoi détromper ceux qui se sont peut-être imaginé que j’étais attablé et que j’attendais réellement mon espresso. Je crains en vérité que toutes ces tasses ne soient vides et que notre homme ne soit simplement en train de desservir les tables délaissées par les derniers clients.

      • 26 réactions 5-4-2011

        comment comment ?????! question n’une néophyte es rue : si j’encadre mon sujet (avec mon oeil)et que je descends l’appareil à hauteur de coude j’obtiens au mieux un bout de crâne et le ciel – au pire le trottoir. Comment faites-vous, les « from the hip », pour cadrer tip-top ? Vous avez un appareil spécial ?

        • 1238 réactions 5-4-2011

          Un peu compliqué à déballer comme ça. Promis, juré, je commets prochainement un papier sur la question.

  13. 5 réactions 5-4-2011

    Ahhh le petit café crème tellement Parisien… j’en sens l’odeur jusqu’ici ! Les contrastes du N&B et le cadrage de ta photo sont absolument magnifiques, bravo ! Je te souhaite une très agréable journée :)

    • 1238 réactions 5-4-2011

      Merci pour ton appréciation de mon image, Tamara. Quant au café, j’en ai justement un devant moi, figure-toi. Mais il est corsé, passionné et un brin cabotin, bref il est Italien.

  14. 9 réactions 5-4-2011

    La violence entraîne la violence mais quelle autre attitude adopter face au fanatisme destructeur…Une question douloureuse à laquelle il est difficile de répondre… La sagesse ne consisterait-elle pas maintenant à tourner la page et d’en finir avec les contreverses que les médias entretiennent à qui mieux mieux…
    Cette photo est une superbe illustration des petits bonheurs de l’existence…
    Bonne journée ensoleillée, Marco!

    • 1238 réactions 5-4-2011

      Merci Monik. Et c’est exactement ça. Je veux dire : tu as bien capté mon intention lorsque j’ai choisi cette image pour illustrer mon texte (bien sûr, j’écris généralement le texte en fonction de l’image, mais ici j’ai fait exception). Et je pense comme toi, en effet, qu’il serait sage, sinon décent, de tourner la page. Bonne journée à toi aussi, Monik… et à tous ceux qui ont eu la gentillesse de s’arrêter sur cette page.

  15. 23 réactions 5-4-2011

    J’ai eu du mal a trouver un sens de lecture a cette photo puisque je ne lis le texte qu’apres. J’etais tente de faire un « faux » commentaire: Chemise tres flashy du serveur aurait merite une meilleur gestion de la lumiere d-:

    Mais apres avoir lu le texte, je me suis dit qu’effectivement, on peut s’arreter prendre un cafe et parler du monde, de choses importantes ou pas. On peut parler des heures de Ben Laden, du mariage princier. On peut refaire mille fois le monde autour d’un cafe.

    Parfois le cafe a bon gout, parfois pas. Je partage ton malaise, la mort de Ben Laden est surtout un soulagement meme si on ne peut souhaiter la mort de quelqu’un (j’habite a Bisounours Land)

    Aujourd’hui le cafe a bon gout.

    • 1238 réactions 5-4-2011

      Oui, j’ai peut-être poussé loin cette fois la distance entre le texte et l’image. Comme je le dis plus haut, j’ai pour la première fois écrit le texte avant de choisir l’image. Je voulais en effet quelque chose du genre « parlons de choses sérieuses, mais prenons d’abord un café.» Mais bon. Il est probable que j’ai laissé trop de champ à l’éditorialiste que j’ai été sur ce coup-là. Et que je me suis éloigné du binôme « image + texte », tel que je l’ai initialement conçu pour ce blog. Sais pas ! Je vais y réfléchir et éventuellement corriger le tir. Ce qui ne m’empêche pas d’assumer.

flux rss commentaires de ce billet

Laisse quelques mots - Say something - Scrivi

Notifiez-moi des commentaires à venir via email pour ce billet précis. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.