BBruxelles,PlaceSaint-Géry06

Mais ce monde-là – quand on y songe – ne s’éteindra peut-être pas dans le fracas que l’on imagine. Tu crois vraiment à l’Armageddon, à l’apocalypse zombie, au grand bang terminal ? Moi, je me dis quelquefois que ce vieux monde – d’intimidations, de discriminations et de peurs – ne mérite pas une finale en apothéose. Qu’il n’y a pas de raison en somme que les claque-merdes en aient pour leur argent. Ce sera au contraire un jour comme tant d’autres. Un grand aura raillé un petit ; un puissant piétiné un faible ; un sexe violenté un autre sexe ; un clan, un parti, une ethnie traité de profiteurs ou de macaques un autre clan, un autre parti, une autre ethnie. Alors, il y aura d’abord un long silencieux regard de désapprobation. Un regard inquiet encore, mais qui déplore plus qu’il ne craint. Enfin, libérateur, un magnifique haussement d’épaule. Ce monde-là mérite décidément le haussement d’épaule. Ensuite, on fera le bilan. Et le lendemain on recomptera nos morts.

  • Cette image a été publiée pour la première fois dans le revue anglophone Life Force Magazine. Je n’ai pas cru utile de modifier le titre que je lui avais ficelé pour l’occasion en anglais.
  • Où : Bruxelles, Place St-Géry.
  • Quand : 3 septembre 2013.
  • Appareil : Canon Eos 60d.

le 21 octobre 2015 | rubrique Bruxelles | 31 Réactions | Imprimer Imprimer ou Générer un PDF

Web PARTAGER: TwitterFacebookLinkedinViadeoTechnoratiDeliciousDiggRedditStumble UponGoogle BookmarksWikioEmail
Sujets :

Vous aimez le travail de Marco ? Ne ratez plus rien, abonnez-vous par Mail ou fluxFeed RSS.

31 Réactions

Photoblog Awards
  1. 25 réactions 10-21-2015

    Hé Hé ! « Mais que me propose t’il là ? » Il y crois le gars ? qu’elle dit la dame, bref, excellent !

    • 1238 réactions 10-21-2015

      Salut Thierry. Évidemment, mon texte oriente sournoisement la lecture. J’aurais pu me contenter d’écrire : « Tiens, petite ! T’as été sage, je t’ai amené une guimauve. Dans quelle main ? » Nan, mais c’est pire et je n’étais pas d’humeur cynique en postant.

  2. 45 réactions 10-21-2015

    Texte très approprié à la photo ! Belle photo très expressive. On lui donnerait bien un bisou à la pauvre petite !

    • 1238 réactions 10-21-2015

      Ou une claque au prétentieux dadais devant elle ?

  3. 17 réactions 10-21-2015

    tout : le texte, la photo…Du grand Marco…. bravo!

    • 1238 réactions 10-21-2015

      Ah ? Merci Flosbo ! Du coup, je vais renoncer aux talonnettes de mes santiags aujourd’hui.

  4. 28 réactions 10-21-2015

    J’aime bien celle-ci !
    Tu as touché au fond ?

    • 1238 réactions 10-21-2015

      Un aveu Dominique : en postant, j’étais sûr qu’on me poserait la question et j’étais à peu près convaincu qu’elle viendrait de ta part. Alors, je ne prétends pas que ça ne m’arrive jamais, mais ici je n’ai opéré aucune retouche sur le fond. Cela se passe sur la terrasse d’un café bruxellois, je suis assis sur cette même terrasse et j’observe ce couple depuis un moment. Un énorme changement par rapport à ma pratique habituelle pourtant : l’amie qui m’accompagne a doté son apn d’un vieux 300mm argentique. Elle m’invite à essayer le caillou et je me prends au jeu. Je réalise une série d’images à pleine ouverture (ce qui t’expliquera les exifs)… mais, moment, je reviendrai probablement sur la pratique du zoom – toute nouvelle pour moi, qui ne jure que par les optiques fixes – dans un prochain post.

  5. 7 réactions 10-21-2015

    Sais pas trop… pour ma part je remplacerais « monde » par « humanité », ça suffirait.
    Et finalement pourquoi ? Pourquoi faut-il absolument imaginer une fin ? Ne sommes-nous pas tout simplement devenu des taxons coprophages…
    J’ai encore de l’espoir que NON.

    • 1238 réactions 10-21-2015

      Coprophages assurément, si l’on se contente de digérer la logorrhée que nous fournissent les médias et autres donneurs de leçon. Bien évidemment, on aura beau jeu de dire après que je fournis le dessert. Tant pis. J’assume. Intéressant, ce concept de taxon rapporté à l’humanité, puisqu’elle rend compte d’une classification phylogénétique qui élude a priori les spécieuses différences dont notre époque est friande. En revanche, je parle bien d’un monde et j’utilise le terme dans sa dimension sociétale. Si je suis éventuellement disposé à croire à la finitude de l’anthropocène, mon propos ici ne rend compte que d’un cycle sociétal. C’est dans ce sens que je ponctue mon texte en évoquant un lendemain.

  6. 22 réactions 10-21-2015

    Je sais, la répétition du vice n’en fait pas une vertu, mais le monde a toujours fonctionné ainsi. De même, les masses d’air chaud et froid en contact produisent des orages. Qui sommes nous pauvres humains perdus au milieu de nulle part pour penser que cette terre et ses règles (s’il y en a…) ont été faites à notre mesure plus qu’à celle des fourmis ou du grain de sable ? Ah, oui j’oubliais, il y a Dieu…

    • 1238 réactions 10-21-2015

      Eh bien, je m’interroge à cet égard. Bien sûr, l’évolution, la sélection naturelle, la loi du plus fort, tout ça… Mais sérieusement, si les premiers homo sapiens – oui, oui, ceux de la caricature avec leurs massues et leurs pagnes fantaisie – s’étaient mutuellement autant tapés sur la gueule que nous le faisons, il n’y aurait probablement plus personne pour en parler. Évidemment, ceux-là aussi ont inventer les dieux. Mais l’évolution démontre qu’ils avaient toutes les raisons (et assez d’intelligence quant à eux) pour chercher à se mélanger. Je ne crois pas pour ma part que nos sociétés sont une autre illustration de cette fameuse loi du plus fort. Revenons un moment aux massues et aux pagnes fantaisie, tombons l’emblématique chemise pour nous en rendre compte.

      • 22 réactions 10-21-2015

        Je ne pense pas que les homo sapiens se soient mélangés (demande aux Israéliens et aux Palestiniens s’ils veulent se mélanger…). Ils se sont rassemblés en fonction de la proximité pour faire face à l’adversité, par intérêt donc. Il y a un certain conditionnement et déterminisme dans tout cela de mon point de vue. Mais je conçois qu’il puisse y en avoir d’autres. J’ai pas mal écrit sur le sujet, c’est un peu le fil rouge de ma bibliographie.

        • 1238 réactions 10-21-2015

          Et cependant, l’histoire le montre, les peuples sémites sont un parfait exemple de ce mélange et c’est notre époque seule qui les voient s’affronter. Note que je ne réfute pas la notion de conditionnement et moins encore celle de déterminisme. J’avancerais même le terme d’utilitarisme pour justifier la mixité ethnique jusqu’à l’avènement de l’état-nation.

  7. 6 réactions 10-21-2015

    Ces 2 mains m’inquietent Marco!

    • 1238 réactions 10-21-2015

      C’est fait pour, Bruno. Nan, mais je ne suis pas du genre à photographier des vautours et des cadavres de mômes sur une plage. Je te prie de croire que je n’aurais pas hésité à intervenir si… Il ne s’est rien passé en vérité. Je pense que le jeune homme hors-cadre était juste un peu emporté dans la démonstration de son propos. N’étant pas non plus du genre à écouter les conversations des autres, il parlait peut-être simplement de la manière dont il avait envie d’empoigner la chemise de son patron… sous les yeux fort dubitatifs de sa compagne.

      • 6 réactions 10-22-2015

        Me voila rassure Marco!

        • 1238 réactions 10-22-2015

          Je savais que je trouverais les mots pour, Bruno.

  8. 6 réactions 10-21-2015

    « Un regard inquiet encore, mais qui déplore plus qu’il ne craint. » Oui, c’est tout à fait cela que je vois, tes mots collent parfaitement à l’ expression de cette demoiselle et à ce que je ressent.
    Y’a un choix à faire, lequel ? Nous sommes capable de déplorer et de hausser les épaules cela est beaucoup.
    Peut être un jour corps droit, poing fermé, une révolte.
    Le cœur à son oreille brille.
    La croix confirme que je ne serais jamais un robot

    • 1238 réactions 10-21-2015

      J’ai un crédo pour ma part (je comptais réserver la sentence à l’intitulé d’un prochain article de ce blog, mais tant pis) : Résister, c’est refuser d’avoir peur.

  9. 27 réactions 10-21-2015

    Restera t-il quelqu’un pour compter les morts quand peu à peu, dans une royale indifférence, pire qu’un haussement d’épaule, notre société aura parcouru sans éclats les quelques pas qui mènent à sa fin ?…

    • 1238 réactions 10-21-2015

      Notre société ? Parle-t-on de ce grand corps endormi et très imbu de lui-même que constitue la « civilisation occidentale » ? Toute société est vouée à mourir d’épuisement et dans l’indifférence des sociétés qui lui succèdent, non ? Au regard de l’humanité, ce n’est pas grand chose. Au regard de la planète, ce n’est même pas de l’ordre de l’anecdote.

  10. 22 réactions 10-21-2015

    Nous sommes tous de passage n’est-ce pas ? Alors…

    • 1238 réactions 10-21-2015

      Oh, je suis convaincu que tout est passage. J’en suis tellement convaincu que je ne conçois même pas la notion de propriété. Posséder un travail, une maison, une voiture, des avoirs en banque ? Mais ce sont eux qui nous possèdent ! A la limite, et avec infiniment de renoncements et d’efforts, on se possède juste un tout petit peu soi-même.

  11. 49 réactions 10-21-2015

    Une grande interrogation dans ce superbe regard.
    Parfait.
    Bonne fin de semaine.
    Yvon.

    • 1238 réactions 10-21-2015

      Merci Yvon. Bonne fin de semaine à toi également.

  12. 1 réactions 10-21-2015

    Pour ma part ce qui me frappe, et c’est pour cela que je réagis: la photo se suffit en tant que telle – et le texte se suffit en tant que tel. Mais, mis ensemble, ils sont d’une pertinence percutante qui, bien que troublante, atteint frontalement. La dignité rare (par les temps qui courent) de la photo, et le ton acide et juste du texte se mêlent pour dégager une vraie puissance. Qui n’est autre que celle de la poésie assumée. Merci donc.
    Tom

    • 1238 réactions 10-21-2015

      Oh, je n’ai pas trop forcé sur la poésie sur ce coup-là, Tom. Très sensible à ce beau compliment cependant. Et très heureux d’avoir de tes nouvelles.

  13. 6 réactions 10-22-2015

    Une image extraordinaire, et un texte qui me laisse un goût amer (la rime n’est pas riche).

    (Pour moi, la fin du monde, la planète s’en chargera bien, si les cons d’ici-bas ne s’en chargent pas : http://loeildukrop.eklablog.com/sans-entrain-4-a113345334)

    • 1238 réactions 10-22-2015

      Mais ce ne sera jamais que la fin de notre monde, Nikole. Cela me fait toujours marrer d’entendre que l’humain fout la nature en l’air. Ce n’est que SA nature qu’il dégomme, celle qu’il a mis des générations à domestiquer dans la frauduleuse illusion de s’en affranchir. Une nature qui ne doit plus grand chose aux cycles naturels en somme. A l’échelle planétaire, cela n’aura qu’une incidence toute relative. Moralité : on aura l’air de vrais couillons quand E.T. rappliquera et comparera les quelques générations d’humains aux centaines de millions d’années de règne sans partage des dinosaures.

  14. 6 réactions 10-22-2015

    Certes !

flux rss commentaires de ce billet

Laisse quelques mots - Say something - Scrivi

Notifiez-moi des commentaires à venir via email pour ce billet précis. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.