Tu me croiras ou non : j’avais noté les façades décrépies, les pavés, cherchais le moyen d’en tirer quelque chose, mais je n’avais pas repéré la môme. C’est elle qui m’a repéré : c’est en cherchant un cadrage au hasard que j’ai relevé son regard. Déclenchement spontané. L’intitulé de cette scène m’est venu illico en Italien. Il s’agit du titre d’une chanson de Claudio Lolli qui fait elle-même référence à un film des années ’70. On peut le traduire en français par « J’ai vu aussi des tziganes heureux. » J’ai beaucoup écouté cette chanson en son temps et cela m’a semblé un intitulé tout à fait pertinent : j’ai pris cette image à l’époque où l’on s’intéressait de fort près – et avec une prévenance des plus douteuses – au sort des Rom en Sarkoland.

  • Où : Bruxelles, Marolles, Rue du Renard.
  • Quand : 2010.
  • Appareil : Canon Ixus 100

le 1 avril 2011 | rubrique Bruxelles | 2 Réactions | Imprimer Imprimer ou Générer un PDF

Web PARTAGER: TwitterFacebookLinkedinViadeoTechnoratiDeliciousDiggRedditStumble UponGoogle BookmarksWikioEmail
Sujets :

Vous aimez le travail de Marco ? Ne ratez plus rien, abonnez-vous par Mail ou fluxFeed RSS.

2 Réactions

Photoblog Awards
  1. 33 réactions 8-18-2011

    Comme un dans film néo-réaliste italien…

  2. 1238 réactions 8-19-2011

    Alors là, on a bien les mêmes références !

flux rss commentaires de ce billet

Laisse quelques mots - Say something - Scrivi

Notifiez-moi des commentaires à venir via email pour ce billet précis. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.