59 - La manche.

Posté par le 29 avril 2011 dans Paris | 47 Réactions

La manche.

As-tu songé déjà à ce que notre société faisait subir à ce sacré Père Noël ? Je ne parle pas de la chimère – le plan coca-cola – qui comme chacun sait fait turbiner des rennes, des lutins et qui sait quelle autre inavouable classe de smicards dans sa fabrique de Playstations en Finlande. Non. Je te parle du brave type, payé à la prestation, et qui fait sautiller tes mômes sur ses genoux chez Leclerc ou Prisunic. Vient le 25 décembre et il est le roi de la fête. Vient le 26 et il n’est plus qu’un gros bonhomme bedonnant sans plan de carrière solide. Un jour...

Lire la suite →

58 - Quoi faire ? ou Beau comme l’ennui.

Posté par le 27 avril 2011 dans Paris | 48 Réactions

Quoi faire ? ou Beau comme l’ennui.

J’ai toujours été scié par les gens capables de se planter à peine en retrait du passage et de demeurer là à observer le temps, les gens qui passent. J’admire leur détachement quand ils le font en silence, leur culot quand ils commettent du commentaire. Quand j’étais môme –  à peine plus développé qu’un têtard – je redoutais ces petites vieilles visqueuses qui se tenaient invariablement en embuscade, comme un poulpe, une tégénaire, derrière leurs rideaux. Tu passais là, à l’aise, tu te posais deux secondes à refaire ton lacet, et la rombière se mettait...

Lire la suite →

57 - Le libraire.

Posté par le 25 avril 2011 dans Paris | 30 Réactions

Le libraire.

J’aime bien les libraires. Logique pour un écrivain, me diras-tu. Faut voir ! Celui-ci du moins n’a pas l’air pressé de te refiler du Levy, du Musso, ou autre rata indigeste et touillé avec les pieds sales. Tu me diras que j’ai des préjuges – et tu n’auras sans doute pas tort – mais je me dis quand même que s’il préfère la parka au trois-pièces et s’il roule lui-même ses fumigènes, c’est qu’il doit avoir plus ou moins résolu de s’asseoir sur le chiffre d’affaire. Bon. Peu importe. Un jour, je ferai le portrait de ma libraire préférée. Je la cadrerai...

Lire la suite →

56 - Bégayer le temps ou le dernier invité de Gertrude Stein.

Posté par le 21 avril 2011 dans Paris | 31 Réactions

Bégayer le temps ou le dernier invité de Gertrude Stein.

Lui, je le vois bien dans le Paris d’Hemingway, de Picasso et de Matisse. Je le vois discutant modernité, littérature et élevage de caniches avec Gertrude Stein et Alice B. Toklas. Je le vois se retranchant dans son atelier, travaillant, composant, sans se soucier de qui mène le monde, vers quelle gloire, quel ennui ou quel précipice. Je le vois loin, ailleurs, et le voilà pourtant qui se pointe aux Tuileries, le regard droit et haut comme un vieux chien de montagne. Je sais pourtant qu’il m’a vu l’encadrer, puis déclencher à son passage. Il n’avait pas de raison, je crois,...

Lire la suite →

55 - Fab !

Posté par le 20 avril 2011 dans Paris | 8 Réactions

Fab !

À mesure que le temps avance, les choses parfois deviennent juste un peu moins floues et embrouillées dans ta tête. Des clichés de remords et de nostalgie, de défaites ou de victoires. Des clichés de toi et de quelques visages qui évoluent autour de toi. Et c’est comme un rêve heureux que tu aurais fait les yeux entrouverts. Tu écarquilles les paupières et soudain tout paraît dévasté. Puis, c’est comme une très vieille chimère, le retour d’une ancienne habitude, une pose, un geste, un sourire kitsch dans un album d’images. Puis, c’est comme si tu...

Lire la suite →